Hôpital : un médecin généraliste vient en renfort dans le secteur public

Publié Mis à jour
Hôpital : un médecin généraliste vient en renfort dans le secteur public
FRANCE 3
Article rédigé par
F. Prabonnaud, L. Bensimon, L. Sabas - France 3
France Télévisions



La crise à l’hôpital public continue avec de plus en plus de soignants qui jettent l’éponge. À l’inverse, un médecin du secteur privé a choisi de prêter main forte à ses collègues à l’hôpital de la Timone à Marseille.

Quand beaucoup quittent l’hôpital public, un médecin a choisi d’y revenir. "On m’avait proposé plusieurs choses dans le privé ou en libéral au mois de juillet. Je n'avais pas encore choisi donc je n'avais rien prévu, et quand mes collègues m’ont fait part de leurs difficultés, je suis venu aider", explique le médecin généraliste Amine Ayari. Il connaît bien l’hôpital de la Timone à Marseille (Bouches-du-Rhône) car il y était interne il y a deux ans, pendant le Covid.

Un salaire moins attractif dans le public


Avec l’équipe, Amine Ayari gère 19 lits pour des patients qui sortent des urgences. "S’ils ne pouvaient pas rentrer dans cette unité, ils attendaient sur des brancards aux urgences", affirme la cheffe du service. Le généraliste de 29 ans est aussi très actif sur les réseaux sociaux. Actuellement, il est payé 30 euros de l’heure dans le public. Dans le privé, "c’était deux à trois plus", dit-il. Faute de remplacement, l’unité de court séjour des urgences va devoir fermer de nouveau pendant plusieurs semaines.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.