Cet article date de plus de quatre ans.

Don d'organes : des démarches simplifiées

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Don d'organes : des démarches simplifiées
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dès le 23 janvier, chaque Français sera considéré comme donneur d'organes présumé. Et si on ne le souhaite pas, il suffit de s'inscrire sur le registre national du refus sur internet.

Pour le don d'organes, les règles changent à partir de cette année : nous sommes en effet tous considérés comme donneurs désormais. "Aujourd'hui, le consentement est présumé, mais les règles sont plus claires", explique Claudine Gilbert, sur le plateau de France 3. Concrètement, si vous ne souhaitez pas être donneur, l'inscription au registre national du refus est simplifiée : avant, il fallait envoyer un formulaire et une copie de sa carte d'identité par la poste.

Le refus partiel

C'est toujours possible, mais à partir du 23 janvier, il sera aussi possible de s'inscrire en ligne en quelques minutes. Autre nouveauté, le refus partiel. On peut accepter de donner certains de ses organes et pas les autres. "Et si on souhaite donner ses organes, il n'y a rien à faire, mais le mieux c'est toujours d'exprimer sa volonté de son vivant", ajoute la journaliste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Don d'organes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.