VIDEO. Sidaction : "D'ici quelques années, on devrait avoir un vaccin contre le VIH", estime un chercheur

Jean-Daniel Lelièvre, chef du service d'immunologie clinique à l'hôpital Henri-Mondor, était l'invité de franceinfo.

"Depuis une dizaine d'années environ, on a des pistes sérieuses qui nous laissent penser que d'ici quelques années, on aura un vaccin, même si il est toujours très difficile de préciser quand." Invité samedi 24 mars sur franceinfo à l'occasion du Sidaction, le professeur Jean-Daniel Lelièvre, chef du service d'immunologie clinique à l'hôpital Henri-Mondor, est revenu sur les progrès de la recherche au sujet du VIH.

Si il espère qu'un vaccin contre le virus puisse être rapidement mis sur le marché, il explique que la partie reste tout de même loin d'être gagnée. "Le virus détruit le système immunitaire, il faut donc trouver un vaccin contre quelque chose qui s'oppose à l'efficacité d'un vaccin, et il existe un grand nombre de variétés différentes du virus. Il faut donc trouver un vaccin universel", explique ce chercheur.

Jean-Daniel Lelièvre souligne en tout cas les avancées permises par la trithérapie. "Depuis qu'elles ont été découvertes en 1995, on vit quasiment normalement avec le virus VIH. Beaucoup de ces tritérapies sont sous la forme d'un seul comprimer à prendre soit durant un repas, soit avant d'aller se coucher", détaille ce spécialiste. Qui signale tout de même qu'il ne faut pas pour autant minimiser l'importance de la maladie. "Ces médicaments, si ils sont simples à prendre, ne sont pas pour autant dénués d'effets indésirables. C'est aussi un coût pour la société. Et puis, le fait de s'infecter implique de prendre ce traitement à vie, ce qui est une complication majeure."

Jean-Daniel Lelièvre, chef du service d\'immunologie clinique à l\'hôpital Henri-Mondor, le 24 mars 2018 sur le plateau de franceinfo.
Jean-Daniel Lelièvre, chef du service d'immunologie clinique à l'hôpital Henri-Mondor, le 24 mars 2018 sur le plateau de franceinfo. (FRANCEINFO)