Sida : la solution de l'autotest

Une grande campagne a été lancée en faveur du dépistage ce mardi 1er décembre journée mondiale de lutte contre le sida.

France 3

À l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, ce mardi 1er décembre, une grande campagne de dépistage a été lancée. Aujourd'hui, quand on veut savoir, il suffit désormais de se rendre chez un pharmacien et de demander un test VIH à faire à la maison. "C'est tout simple [...] une goutte de sang suffit, cinq minutes pour le réaliser, un quart d'heure pour le lire", explique Guillaume Cardin, pharmacien, au micro de France 3.

Bientôt gratuit ?

Le test est extrêmement fiable. On le trouve aujourd'hui dans deux pharmacies sur cinq en France. Mais ce test n'est pas vraiment plébiscité. En cause : le prix notamment. L'autotest coûte 28 euros en moyenne, beaucoup trop cher pour de nombreux acteurs associatifs. "Nous ce qu'on attend aujourd'hui, c'est la loi de santé qui normalement doit prévoir la mise à disposition d'autotests gratuits dans les associations", explique pour sa part Christopher Depalle, chargé de projet Aides Auvergne. Cette demande pourrait aboutir dès le premier trimestre 2016. D'ici là, pour se tester gratuitement, il y a toujours les centres de dépistages anonymes avec accompagnement médical ou encore les centres communautaires. On estime que 30 000 personnes seraient séropositives en France sans le savoir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une technicienne médicale pratique un test de dépistage du sida à Manille, aux Philippines, en 2008.
Une technicienne médicale pratique un test de dépistage du sida à Manille, aux Philippines, en 2008. (ROMEO GACAD / AFP)