Lunettes : les personnes âgées sont souvent mal équipées

Une étude de l'Inserm révèle que près de 40% des plus de 78 ans ont une correction qui n'est pas adaptée à leur vue.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Cela fait trois ans que Ghislaine Vergnaud, 80 ans, n'était pas venue chez l'opticien.  Faute de lunettes adaptées pour lire de près, elle avait trouvé un plan B grâce à ses loupes. Au quotidien, mal voir est un vrai handicap, comme pour cette octogénaire qui n'arrivait plus à lire ses partitions de musique. Les opticiens sont habitués à voir des personnes âgées avec des lunettes mal adaptées. "Souvent, ils ne s'en sont pas rendu compte parce que c'est quelque chose qui bouge tout doucement", explique Jean-Christophe Felix, opticien. 

"Un certain fatalisme"

Selon des chercheurs qui ont suivi 700 personnes de 78 ans et plus, 40% portent des lunettes mal adaptées. "Beaucoup avaient un certain fatalisme et trouvaient que c’était finalement normal que leur vue baisse avec l'âge", détaille Catherine Helmer de l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale). Il y aurait également des freins financiers, qui doivent être levés par la réforme du reste à charge zéro. Mais pour acheter des lunettes sans n'avoir rien à débourser, il faudra attendre 2020.

Le JT
Les autres sujets du JT
Près de 40% des personnes âgées de 78 ans et plus ne portent pas de lunettes adaptées à leur vue, révèle une étude. 
Près de 40% des personnes âgées de 78 ans et plus ne portent pas de lunettes adaptées à leur vue, révèle une étude.  (AFP)