Justice : un aide-soignant jugé pour violences

L'aide-soignant de la maison de retraite d'Arcueil (Val-de-Marne), accusé de maltraitance sur une pensionnaire de 98 ans, est jugé vendredi 15 février à Créteil.

FRANCE 3

La famille de cette dame de 98 ans soupçonnait des faits de violence de la part d'un aide-soignant et avait donc caché une caméra dans la chambre. Les images, édifiantes, ont mis en cause un aide-soignant de 54 ans jugé vendredi 15 février pour violences volontaires sur personne vulnérable. "Au cours de sa garde à vue, il a d'abord nié les faits avant d'être confronté à ces vidéos enregistrées par la famille", explique la journaliste Sophie Neumayer, en duplex.

Il risque cinq ans de prison

Les vidéos laissent en effet peu de doute. "On l'y voit notamment gifler cette pensionnaire de 98 ans parce qu'elle a du mal à avaler ses médicaments. Ou, plus tard, alors qu'elle est tombée de son lit et qu'elle s'est vraisemblablement fracturée le fémur, on le voit l'insulter, la traîner par les jambes et la tirer par les cheveux", détaille la journaliste. L'aide-soignant, âgé de 54 ans, risque jusqu'à cinq ans de prison.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'aide-soignant de la maison de retraite d\'Arcueil (Val-de-Marne), accusé de maltraitance sur une pensionnaire de 98 ans, est jugé vendredi 15 février à Créteil.
L'aide-soignant de la maison de retraite d'Arcueil (Val-de-Marne), accusé de maltraitance sur une pensionnaire de 98 ans, est jugé vendredi 15 février à Créteil. (FRANCE 3)