Énergie : les Ehpad n'échappent pas à la hausse des prix

Publié
Énergie : les Ehpad n'échappent pas à la hausse des prix
Article rédigé par
France 3 Alsace, A. Rapp, J. Gosset, J. Ledig - France 3
France Télévisions

La flambée des prix de l'énergie touche tous les secteurs, y compris les Ehpad, dont les finances sont plus que jamais sous pression. Reportage en Alsace.

L'augmentation du prix de l'énergie a jeté un froid à l'Ehpad des Missions africaines de Saint-Pierre (Bas-Rhin). L'équation à résoudre parait sans solution, ou presque. D'un côté, l'établissement à but non-lucratif ne peut augmenter les tarifs pour les 48 résidents que de 2 % par an. De l'autre, la facture énergétique, en nette augmentation, va devenir impossible à honorer. "Pour l'année prochaine, rien que sur le gaz, il me manque 200 000 euros. Plus l'électricité, dans les 30 000, 35 000 euros, sans compter l'inflation", confie Rebel Abi Kenaan, le directeur.

Des consignes difficiles à faire respecter

Des mesures ont toutefois été prises : des détecteurs de présence dans les couloirs, des ampoules LED ou la baisse du chauffage à 20 °C dans tous l'établissement. Il est toutefois impossible de mettre un membre du personnel derrière chaque résident pour s'assurer que les consignes sont bien respectées. "Éteindre une lumière, éteindre une télé, faire attention au chauffage… Sachant que la personne âgée derrière, elle va oublier, et elle va à nouveau allumer une lumière, ne plus y penser", note Cécilia Barthel, psychologue et déléguée du personnel. L'établissement souhaite obtenir, comme les particuliers, l'application du bouclier tarifaire, une plus forte dotation de l'Agence régionale de santé ainsi que des aides financières ponctuelles de la part de l'État et des collectivités.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.