Santé : un jardin pour anticiper les allergies

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
A Poitiers, un pollinarium a été installé pour analyser la quantité de pollens.
Santé : un jardin pour anticiper les allergies A Poitiers, un pollinarium a été installé pour analyser la quantité de pollens. (France 2)
Article rédigé par France 2 - C.Blondiaux, E.Tymen, J.Russeil
France Télévisions
France 2
À Poitiers, la ville a créé un pollinarium, une sorte de jardin qui permet de suivre en temps réel les périodes d'émission de pollen. En cas d'alerte, les personnes sensibles sont directement informées.

À première vue, c’est un jardin comme les autres. Mais les plante situées au sud de Poitiers (Vienne) sont les plus allergisantes de la région. C’est ce qu’on appelle un pollinarium. Jean-Philippe Bremand, responsable espaces verts du parc de Blossac, a pour mission d’observer les espèces tous les matins. Même les brins d’herbes sont examinés de près. "C’est un outil qui est extraordinaire, on peut prévenir les gens qui sont allergiques d’un début d’émission", commente Jean-Philippe Bremand.

Pouvoir se protéger

Les cabinets d’allergologue ne désemplissent pas. Un homme allergique au pollen vient faire des tests. Il a reçu sur son téléphone les dernières alertes du pollinarium. "C’est pratique, comme ça on peut savoir quand anticiper pour prendre des antihistaminiques ou se protéger et pas trop sortir quand il y a des grosses poussées de pollen", explique-t-il. Isabelle Bossé, allergologue à la Rochelle (Charente-Maritime), utilise l’outil tous les jours afin de réaliser ses diagnostics. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.