La boxe féminine comme une soupape au stress du travail

La boxe se conjugue aussi au féminin. France 3 a rencontré Julie, chef d'entreprise pour qui la boxe est essentielle pour s'apaiser.

FRANCE 3

A 34 ans, Julie est presque hyperactive. Cette capitaine d'industrie, diplômée en architecture, dirige deux entreprises de quincaillerie. En dehors, elle passe beaucoup de temps au Temple, salle de boxe parisienne. Cela fait un an qu'elle fréquente l'endroit.

Elle assure que la boxe lui a permis de se défouler "de manière contrôlée". Le noble art et son métier s'allient à la perfection. Son objectif : évacuer le stress et les tensions et "trouver le relâchement pour pouvoir réattaquer" au travail.

La boxe, un coup de pouce pour la réussite professionnelle

Au club, Julie est un élément apprécié. "C'est une grande boxeuse. Elle est bien représentative des femmes qui ont envie de faire de la boxe", dit-on de celle qui aime l’âpreté des combats. Les effets sont indéniables pour son équilibre et sa réussite professionnelle : "On se sent apaisée, après une bonne séance de boxe".

Le JT
Les autres sujets du JT