Littoral : une surveillance accrue contre les noyades

Il y a quelques jours, un père et ses deux enfants sont morts noyés en Gironde, sans doute victimes des courants de baïne. Un phénomène dangereux bien connu sur le littoral. Un important dispositif de sécurité est pourtant déployé. 

France 2

À longueur de journée, les sauveteurs de la plage du Porge-Océan alertent sur les risques des courants marins, particulièrement là où la baignade n'est pas surveillée. Cet homme est dans une zone réservée au surf. Un secteur dangereux où les forts courants entraînent les nageurs vers le large. Le baigneur n'estime pas qu'il se met en danger. "Pour moi il n'y a pas de risque, mais j'espère que je donnerai pas le mauvais exemple aux autres", assure-t-il.

3/4 des interventions de sauvetage en dehors des zones surveillées 

"Je pense qu'il est un peu inconscient du danger. Il a peut-être de l'aisance, mais là le courant est fort et va être de plus en plus fort", assure le brigadier-chef Vincent Bousignière, du poste de secours du Porge-Océan, en Gironde. Sur la côte Aquitaine, les trois quarts des interventions de sauvetage se déroulent en dehors des zones surveillées. Les habitués de ces plages océaniques connaissent les dangers et préfèrent profiter des vagues sous la surveillance des sauveteurs.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Un maître-nageur installe un panneau mettant en garde contre des baïnes à Lacanau (Gironde), le 21 juillet 2004.
Un maître-nageur installe un panneau mettant en garde contre des baïnes à Lacanau (Gironde), le 21 juillet 2004. (PATRICK BERNARD / AFP)