Vacances : des noyades en forte hausse

Avec la canicule et l’envie de se rafraîchir, attention aux noyades : un enfant de 8 ans est mort mardi 11 août dans une piscine municipale de l’Ain. Au total, 109 décès ont été recensés en juillet, soit 12% de plus que l’année dernière.  

Une eau bleue turquoise et des températures caniculaires : les plans d’eau sont pris d’assaut comme ici près de Toulouse (Haute-Garonne), où même les eaux interdites à la baignade sont fréquentées par des plaisanciers insouciants. "Ce n’est pas dangereux parce qu’on vient se baigner le matin, donc avant qu’il fasse très chaud. On reste au bord et on est avec les bateaux, donc voilà, pour moi ça reste assez securisé'", raconte cette baigneuse.  

Quatre personnes noyées depuis juillet  

Pourtant, ici, quatre personnes se sont noyées depuis le début de l’été. Sous ses apparences tranquilles, l’ancienne gravière regorge de pièges : "Il y a un endroit où il y a l’eau qui repart, il y a l’eau qui arrive, forcément ça recrée ce courant en dessous et qu’on ne voit pas forcément. On peut vite se retrouver en difficulté et aspiré par tout ça", raconte un homme.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Avec la canicule et l’envie de se rafraîchir, attention aux noyades : un enfant de 8 ans est mort mardi 11 août dans une piscine municipale de l’Ain. Au total, 109 décès ont été recensés en juillet, soit 12% de plus que l’année dernière.  
Avec la canicule et l’envie de se rafraîchir, attention aux noyades : un enfant de 8 ans est mort mardi 11 août dans une piscine municipale de l’Ain. Au total, 109 décès ont été recensés en juillet, soit 12% de plus que l’année dernière.   (FRANCE 3)