Handicap : la ville toujours peu accessible pour les personnes en fauteuil roulant

Cela fait quinze ans que la loi sur le handicap a été promulguée, mais sur le terrain très peu de changements. La rédaction du 12/13 a suivi Alain Amsellem qui se déplace en fauteuil roulant. Il a accepté de partager son quotidien et ses nombreuses difficultés pour se déplacer à Paris.

France 3

Rentrer à la maison est une véritable épreuve pour Alain Amsellem. Pour des raisons de sécurité, une très lourde porte permet d'accéder à son immeuble. "Comme vous avez pu l'apercevoir, galère et galère, c'est mon quotidien", confie-t-il. Il y a 10 ans, la maladie l'a contraint à lâcher ses béquilles pour un fauteuil roulant. Depuis, sortir, aller faire des courses, ou tout simplement se promener est une épreuve.

Il faut oublier le métro

Pour Alain Amsellem, un rendez-vous à l'autre bout de Paris, ça se prépare et rien n'est simple : il faut oublier le métro. "Je ne peux pas descendre, il n'y a pas d'ascenseur comme beaucoup de lignes. Il n'y a que la ligne 14 qui est totalement accessible et la ligne 1 à certains endroits", explique-t-il. Alors il y a les bus, tous sont équipés de palettes, un progrès. Quant aux boutiques, restaurants, le pressing ou salon de coiffure, rien n'est simple, car des marches sont souvent installées devant les établissements.

Le JT
Les autres sujets du JT
Cela fait quinze ans que la loi sur le handicap a été promulguée, mais sur le terrain très peu de changements. La rédaction du 12/13 a suivi Alain Amsellem qui se déplace en fauteuil roulant. Il a accepté de partager son quotidien et ses nombreuses difficultés pour se déplacer à Paris.
Cela fait quinze ans que la loi sur le handicap a été promulguée, mais sur le terrain très peu de changements. La rédaction du 12/13 a suivi Alain Amsellem qui se déplace en fauteuil roulant. Il a accepté de partager son quotidien et ses nombreuses difficultés pour se déplacer à Paris. (France 3)