DIRECT. Conférence nationale du handicap : Emmanuel Macron ne veut "plus d'enfants sans solution" de scolarisation à la rentrée prochaine

Le président de la République a également fixé pour objectif "d'ici 2021" qu'il n'y ait "plus de départs" vers l'étranger de personnes handicapées faute de prise en charge en France. 

Emmanuel Macron lors de la Conférence nationale du handicap à l\'Elysée, le 11 février 2020.
Emmanuel Macron lors de la Conférence nationale du handicap à l'Elysée, le 11 février 2020. (GONZALO FUENTES / POOL)
Ce qu'il faut savoir

Comment faciliter de manière "tangible" la vie des personnes en situation de handicap ? Emmanuel Macron préside, mardi 11 février à l'Elysée, une "conférence nationale du handicap" (CNH) très attendue par les associations, quinze ans jour pour jour après une loi majeure sur le sujet. 

Dans son discours, il a fixé plusieurs objectifs, dont celui que chaque enfant ait une solution de scolarisation d'ici à la rentrée prochaine. L'un des enjeux est le nombre d'accompagnants d'élèves en situation de handicap (AESH) : il promet d'en embaucher 11 500 d'ici 2022.

D'autres annonces. Il a aussi expliqué souhaiter qu'il n'y ait, dès l'an prochain, "plus de départs" vers l'étranger de personnes handicapées faute de prise en charge adéquate en France. Il a aussi plaidé pour la mise en place qu'un numéro national unique d'assistance, le 360.

Débat autour de l'assistance sexuelle. Mardi, le Haut Conseil à l'égalité (HCE) s'est opposé "fermement à la proposition d'aidant.es sexuel.les pour les personnes handicapées" évoquée dimanche par la secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées Sophie Cluzel. Cette dernière s'était déclarée "très favorable à ce qu'on puisse accompagner [la] vie intime, affective et sexuelle" des personnes en situation de handicap.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live

00h02 : Voici les principaux titres de l'actualité :

C'est une situation inédite. La commission spéciale de l'Assemblée nationale ne peut pas achever ses travaux en raison d'une trop grande quantité d'amendements (22 000 dont 19 000 de La France insoumise). C'est donc le projet initial du gouvernement qui sera présentée à partir de lundi en séance dans l'hémicycle.

Seuls les littoraux du Pas-de-Calais restent concernés par une vigilance orange (vagues-submersion). En Corse, les habitants du village de Sari-Solenzara et du hameau de Togna sont toujours confinés en raison d'un incendie voisin.

• La dessinatrice de BD Claire Bretécher, créatrice notamment des Frustrés et d'Agrippine, est morte à l'âge de 79 ans.


e bilan de l'épidémie de Covid-2019 atteint désormais 1 100 morts en Chine, selon des chiffres communiqués par le gouvernement que franceinfo n'est pas en mesure de vérifier.

Pas de miracle pour Belfort, pensionnaire de National 2, qui a été battu par Rennes (0-3) en quart de finale de la Coupe de France.

00h01 : Il est temps pour moi de clore ce direct. Vous retrouverez mon collègue Jean-Loup Adénor demain à 6 heures. Très belle nuit à toutes et à tous.

night experience GIF

00h00 : Le bilan de l'épidémie de Covid-2019 atteint désormais 1 100 morts en Chine, selon des chiffres communiqués par les autorités que franceinfo n'est pas en mesure de vérifier. Dans leur bulletin quotidien, elles ont également fait état de 1 638 nouveaux cas de contamination.

23h57 : Tenantes du titre, les Bleues affronteront la Russie et la Hongrie lors de la phase finale de la Fed Cup, du 14 au 19 avril prochain. Pour se hisser en demi-finales, les Bleues devront finir premières de leur poule. Explications de francetv sport.

00h01 : La répression des fraudes a infligé de lourdes amendes à Carrefour, Système U et Intermarché. Ces distributeurs n'ont pas respecté la loi en dépassant les dates prévues pour les négociations avec leurs fournisseurs en 2019. Explications de France 3.

FRANCE 3

23h41 : La commission se penchera encore demain sur le volet organique de la réforme, objet d'environ 400 amendements. Puis les députés prépareront les amendements pour la séance. Les Insoumis ont déjà annoncé qu'ils voulaient "faire mieux" en nombre. "On va faire en sorte qu'ils ne puissent pas finir le 3 mars ou alors qu'ils aient besoin du 49-3", prévient le député LFI Eric Coquerel.

00h01 : Nous vous en parlions un peu plus tôt dans la soirée. C'est une situation inédite, mais la commission spéciale de l'Assemblée nationale ne peut pas achever ses travaux en raison d'une trop grande quantité d'amendements (22 000 dont 19 000 de La France insoumise). Comme le calendrier prévoit l'arrivée du texte le 17 février dans l'hémicycle, c'est donc le projet initial du gouvernement qui sera présenté à partir de lundi en séance dans l'hémicycle.

23h31 : Louisa Hanoune avait admis sa participation à une réunion avec Saïd Bouteflika et le général Mediene le 27 mars, au lendemain d'une déclaration du général Ahmed Gaïd Salah demandant publiquement le départ du pouvoir d'Abdelaziz Bouteflika. Mais elle avait nié tout complot.

23h34 : Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des Travailleurs, a été libérée hier dans la soirée. Elle avait d'abord écopé de 15 ans de prison en septembre dernier, mais sa condamnation a été réduite hier en appel à trois ans, dont neuf mois ferme. Elle avait été arrêtée en mai et elle a donc purgé sa peine.



BILLAL BENSALEM / NURPHOTO / AFP

23h31 : Bonsoir, Louisa Hanoune a-t-elle été libérée en Algérie ?

23h42 : Les Allemands, eux, n'en font qu'à leur tête. Ils ne nomment pas la tempête actuelle "Ciara" mais "Sabine", car une certaine Sabine Kauffman lui a donné son nom. Outre-Rhin, les prochaines seront nommées Tomris, Uta, Victoria et Wiltrud.

23h26 : Et voici la liste des noms prévus pour les tempêtes 2019-2020 par le groupe composé des Français, Espagnols, Portugais et Belges :

23h26 : La tempête actuelle a d'abord débuté sur le territoire d'Irlande ou de Grande-Bretagne. C'est donc le nom défini par le groupe composé des Irlandais et des Britanniques qui prime : Ciara.


23h18 : Mais attention, cela se complique. Comme l'explique la RTBF, les agences météo britannique et irlandaise ont décidé de s'associer par le passé pour proposer leur propre liste de noms. Un autre groupe a été mis en place avec les Français (Météo France), les Espagnols, les Portugais et les Belges.

23h21 : Bonsoir @Rémi. Entre 1954 et 2002, l’Institut de météorologie de l’université de Berlin établissait une liste avec des noms féminins pour les années paires et masculins pour les années impaires. La première tempête doit débuter par un A, la deuxième par un B... Etc et on recommence. Cerise sur le gâteau depuis 2002, l’Institut de Berlin permet à n’importe qui d’acheter le nom d’une future tempête.

23h14 : Bonsoir franceinfo, on entend parler de la tempête Ciara, il y a quelques mois de Hervé, mais qui donne leur prénom aux tempêtes ? Bonne soirée :)

23h05 : Le gouvernement a annoncé une série de mesures pour venir en aide aux personnes handicapées. Certaines entreprises ont déjà sauté le pas en engageant des personnes autistes, alors que 98% d'entre elles seraient aujourd'hui sans emploi. France 2 a suivi le parcours de Guillaume Gaillard, opérateur logistique.

FRANCE 2

22h57 : Nominations polémiques, gouvernance contestée... L'Académie des César, qui récompense chaque année le meilleur du cinéma français, est dans une situation délicate avant la cérémonie 2020, notamment en raison d'une tribune qui met en cause son fonctionnement. Franceinfo revient sur l'origine de cette colère.

22h51 : Bonsoir . Le directeur de l'OMS a précisé l'origine du nom Covid-19 : "Co" pour "corona", "vi" pour "virus" et "d" pour "disease" ("maladie", en anglais). Le chiffre 19 indique l'année de son apparition. Ce nouveau nom a été choisi dans le but d'être "facile à prononcer" et de ne pas être "stigmatisant" pour un pays et sa population.

22h52 : Que veut dire Covid-19 au fait ?

22h50 : Le Petit Poucet de la Coupe de France a trébuché à trois reprises sur ses cailloux. Pensionnaire de National 2, Belfort s'incline logiquement contre Rennes, tenant du titre, et sort de la compétition en quart de finale. Jordan Siebatcheu a corsé l'addition dans les arrêts de jeu (90e+1).
Belfort - Rennes : 0-3, terminé.





SEBASTIEN BOZON / AFP

22h52 : "J'ai pas bu depuis trois mois, mon foie était en grève. Bon, deux bars ont fait faillite." Le chanteur belge Arno a donné un concert ce soir au Trianon, à Paris, avant d'interrompre sa tournée pour être opéré d'un cancer du pancréas, maladie dont il a révélé être atteint ce week-end. Il devra observer une convalescence de six semaines. Cela l'a obligé à reporter 13 concerts de sa tournée en France, aux Pays-Bas et en Suisse.





CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

22h38 : L'alerte orange au vent a été levée dans les deux départements corses. Les habitants des hameaux de Togna et Sari, en revanche, sont toujours confinés ce soir, car les flammes de l'incendie de Quenza sont toujours menaçantes dans le massif. "On préfère confiner les gens, on sait qu'au village ils sont beaucoup plus protégés", explique le colonel Christophe Frerson, commandant des opérations de secours.

22h34 : Rennes a doublé la marque face à Belfort, en quart de finale de la Coupe de France. M'baye Niang a inscrit un pénalty (71e), ce qui permet aux Bretons d'envisager la fin de rencontre avec sérénité.
ASM Belfort - Stade rennais : 0-2, 80e.

22h24 : Les avocats sont en grève depuis cinq semaines contre la réforme des retraites, avec des conséquences très concrètes sur le fonctionnement de la justice. Ainsi, plus de 70% des affaires qui devaient être jugées à la cour d'appel de Toulouse ont fait l'objet d'un renvoi. Le procureur général et le premier président de la cour d'appel font part de leurs "vives préoccupations". Tout le détail avec France Bleu Occitanie.

Palais de justice de Toulouse.


STEPHANIE MORA / RADIO FRANCE

22h20 : Le Vénézuélien Juan Guaido, principal opposant à Nicolas Maduro, affirme être de retour à Caracas après s'être rendu dans plusieurs pays, notamment sur le continent européen et aux Etats-Unis (en photo au Capitole). Le président de l'Assemblée nationale avait quitté le Venezuela le 19 janvier dernier en bravant une interdiction de sortie du territoire. "Le moment arrive" pour retrouver "la démocratie et la liberté", écrit-il.



ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

22h53 : On ne s'esclaffe pas forcément tous les jours dans les couloirs des hôpitaux. Vraiment ? Depuis plusieurs années, le photographe David Ken parcourt depuis les établissements pour capturer les éclats de rire des patients et du personnel, explique France Bleu Bourgogne. Ce projet nommé "LOL project" est lancé depuis 2009 et il a déjà permis de recueillir 16 000 moments de joie, dont 2 800 dans des structures hospitalières. Cheeeeeeeese !

Depuis 2009, plus de 16.000 éclats de rires ont été photographiés dont 2800 dans les hôpitaux LOL PROJECT

22h10 : Depuis des années, l'Etat veut moins dépenser, alors il doit se serrer la ceinture, y compris sur le salaire de ses fonctionnaires. Fait étonnant, 6 000 agents de catégorie C sont aujourd'hui payés en dessous du Smic brut. Pourquoi l'Etat ne respecte-t-il pas ses propres règles ? L'Œil du 20 heures a tenté d'y voir plus clair.

FRANCE 2

21h59 : C'est un peu comme dans le film Amélie Poulain. Une habitante des Sables-d'Olonne (Vendée) veut restituer de vieux souvenirs à des étourdis après avoir découvert deux clichés en noir et blanc égarés sur un parking du Leclerc d'Ylium. Elle a lancé un appel sur les réseaux sociaux, relayé par France Bleu Loire Océan, afin de retrouver les propriétaires de ces photographies.

Les anciens clichés ont été retrouvés par terre, lundi 3 février dernier, sur le parking du Leclerc des Sables-d'Olonne, par Angèle et ses collègues.

21h54 : Quelques nouvelles de Wuhan (Chine), où se trouve toujours l'envoyé spécial de France Télévisions Arnauld Miguet, qui continue de décrire le quotidien des habitants dans le foyer de l'épidémie du Covid-19 (c'est désormais le nom du nouveau coronavirus). Les habitants ne peuvent sortir que tous les 3 jours et avant 22 heures en présentant un laisser-passer.

21h42 : Malgré un très joli tifo à l'entame du match, l'ASM Belfort (N2) est menée pour le moment face à l'ogre rennais en quart de finale de la Coupe de France. Raphinha est l'auteur du but breton (24e).
Belfort - Rennes : 0-1, mi-temps.

21h36 : Les ventes de champagne ont baissé en 2019 pour la quatrième année consécutive, rapporte France Bleu Champagne, et sont même passées pour la première fois depuis dix ans sous la barre des 300 millions de bouteilles. Le marché français a reculé de 4% avec 141,5 millions de bouteilles vendues et les exportations sont en hausse de 0,8% en 2019, selon les chiffres du Comité interprofessionnel des vins de Champagne.

21h34 : Météo France a levé la vigilance orange au vent en Corse-du-Sud et en Haute-Corse. Les côtes du Pas-de-Calais restent en revanche concernées par l'alerte vagues-submersion.

21h25 : Les époux Balkany sont soupçonnés d'avoir dissimulé au minimum 13 millions d'euros d'avoirs au fisc entre 2007 et 2014, notamment deux somptueuses villas, Pamplemousse à Saint-Martin et Dar Guycy à Marrakech.

21h27 : En première instance, le 18 octobre, la justice avait condamné Patrick Balkany à cinq ans de prison pour blanchiment aggravé, avec incarcération immédiate, et son épouse Isabelle à quatre ans d'emprisonnement sans mandat de dépôt, compte tenu de sa santé fragile.

21h25 : Le parquet général a requis cinq ans de prison sans incarcération immédiate – dont un an avec sursis – contre Patrick Balkany. Le maire LR de Levallois-Perret est jugé en appel pour blanchiment aggravé de fraude fiscale et prise illégale d'intérêt. L'accusation réclame également quatre ans de prison – dont deux avec sursis – à l'encontre de son épouse Isabelle.

21h21 : "Je vous demande de l'unité. Pas de l'uniformité", a poursuivi Emmanuel Macron depuis l'Elysée. Mon parcours personnel ne plaide pas pour le caporalisme. Le quinquennat précédent s'est disloqué sur des aventures personnelles. Nous devons continuer à faire vivre le dépassement et non pas recréer des chapelles ou aile gauche et aile droite se répondent en stéréo." Sur 380 députés invités, 320 étaient présents, selon la présidence.

21h41 : Emmanuel Macron rencontre actuellement les parlementaires LREM pour tenter d'apaiser sa majorité traversée par des tensions. "Vous catalysez la violence. De manière inqualifiable, injuste et disproportionnée. Avec les retraites, tout ressort", a-t-il notamment déclaré, selon des propos rapportés à France Télévisions par des élus présents dans la salle. Tous les ressentiments sont en train de ressortir, ça tombe sur nous. Parce que l'on a agité la société."

21h14 : L'association "Stop au Ralenti" lance une action en justice contre la mairie de Dijon (Côte-d'Or), pour "carence fautive contre la pollution de l'air", rapporte France Bleu Bourgogne. Les moteurs qui tournent au ralenti figurent notamment dans le collimateur de l'association.

21h06 : Premier mariage homosexuel en Irlande du Nord. Robyn Peoples et Sharni Edwards se sont unies aujourd'hui près de Belfast, alors que la nouvelle législation autorisant le mariage entre personnes de même sexe est entrée hier en vigueur.

Robyn Peoples (gauche) and Sharni Edwards (droite) sont le premier couple homosexuel à se marier en Irlande du Nord à Carrickfergus, au nord de Belfast, le 11 février 2020.


PAUL FAITH / AFP

21h08 : Le collectif Le Dernier Cri a investi le Musée International des Arts Modestes (MIAM) de Sète pour l'exposition Mondo Dernier Cri, qui regroupe des artistes venus du monde entier. Les images sont crues, les couleurs sont parfois criardes, le propos est sans concession et les messages sont politiques. Cette rétrospective retrace 26 ans de créations 20 septembre.



FRANCE 3 LANGUEDOC-ROUSSILLON

20h59 : C'est l'aboutissement de plusieurs mois d'enquête. Un père de 43 ans et son fils de 19 ans ont été interpellés en Savoie après avoir pillé pendant plusieurs années le lac d'Aiguebelette de ses trésors archéologiques. Flèches, haches, clefs... Les enquêteurs ont découvert au total 3 000 pièces datant pour certaines de l'âge du bronze, rapportent nos confrères de France Bleu Pays de Savoie.



Un véritable "musée personnel" - Aucun(e)

20h46 : "Dans ce débat, on a perdu de vue que Mila est une adolescente. On lui doit donc une protection à l’école, dans sa vie quotidienne, dans ses déplacements. L’Etat a pris ses responsabilités."

Emmanuel Macron a également été interrogé sur le sort de Mila, lycéenne menacée après des propos sur l'islam. "La loi est claire : nous avons droit au blasphème, àcritiquer, à caricaturer les religions. Ce qui est interdit, c’est l’appel à lahaine, l’atteinte à la dignité. Je ne céderai pas là-dessus. L’ordrerépublicain n’est pas l’ordre moral. "

20h54 : "Je prends ma part de responsabilité sur ce qui s'est passé avec les gilets jaunes. Dire qu'ils sont contre le changement et la transition énergétique n’est pas vrai. C’est parce qu’on a mal expliqué et qu’on a mal accompagné les mesures auprès de Français qui se sont sentis pris au piège."

Emmanuel Macron n'exclut pas une "composante fiscale" pour accompagner la transition écologique, à condition de mettre en place "des mécanismes d'accompagnement". "L’erreur que l’on a faite, poursuit-il, c’est d’avoir voulu aller très vite sans accompagner les gens qui n’avaient pas d’autre solution que de se déplacer avec leur voiture ou de se chauffer au fuel".

20h40 : "Le nucléaire fait partie de la solution écologique. Il rend la France moins dépendante des hydrocarbures et permet de produire une énergie décarbonée. On fait donc progresser et on accélère sur le renouvelable, mais je ne veux pas qu'on s'installe dans l'antinucléaire."

Emmanuel Macron a donné un entretien au Dauphiné libéré à paraître demain. Il y parle notamment d'environnement et de transition écologique. Il estime qu'il faut gagner la "bataille des batteries" sur le renouvelable et qu'il faut "rester exigeants en matière de sécurité et travailler sur le traitement des déchets" sur le nucléaire.