Site de vente sur internet : méfiez-vous des abonnements cachés

Attirés par des offres alléchantes des internautes se font piéger en souscrivant à un contrat à leur insu. Or, bien souvent, il est difficile de suspendre les prélèvements. La répression des fraudes appelle à la vigilance. 

Des sites de vente sur internet qui proposent des chaussures à 10 euros, des hauts en soie à des prix défiants toute concurrence... Des offres trop belles pour être vraies ! En effet, pour en profiter il faut devenir membre de ces sites. Une inscription souvent automatique, qui, une fois les conditions générales de vente acceptées, déclenche un prélèvement mensuel. C'est ce que l'on appelle les abonnements cachés. 

Un expérience déroutante

En mai 2019 un laborantin pensait pouvoir refaire son CV en ligne pour 1,95 euros. A son insu, il sera pourtant débité tous les mois de 24, 95 euros pendant un an. Une donnée qu'il ignorait à l'achat, "A aucun moment dans la réalisation de ce CV, il m'a été clairement indiqué qu'il s'agissait d'un abonnement. A aucun moment, sinon je n'aurai jamais utilisé ce site". La facture est salée, le total s'élève à plus de 376 euros : une expérience déroutante pour cet internaute. D'autant plus que, dans son cas comme dans bien d'autres, ces mensualités sont très difficiles à suspendre. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Britannique pensait acheter un ordinateur d\'occasion. Il a en fait payé pour une mauvaise photo.
Un Britannique pensait acheter un ordinateur d'occasion. Il a en fait payé pour une mauvaise photo. (GABRIEL SANCHEZ / ALTO PRESS / AFP)