Les dépassements d'honoraires limités chez 10.000 médecins

Le "contrat d'accès aux soins" entre en vigueur ce dimanche. Une partie des médecins signe ce contrat qui les engage à limiter leurs dépassements d'honoraires et permet de mieux rembourser les patients. Il concerne principalement les médecins de secteur 2, c'est-à-dire ceux qui fixent librement leurs honoraires.

(Maxppp)

Après de longues discussions et avec plusieurs mois de
retard
, le "contrat d'accès aux soins" entre finalement en vigueur ce
dimanche. Quelque 9.746 médecins se sont laissés convaincre de geler les coûts
de leurs consultations pendant les trois prochaines années pour limiter les
dépassements d'honoraires.

A lire aussi ►►► Les dépassements d'honoraires ont atteint 7 milliards en 2012

Un système "gagnant-gagnant"

En contrepartie, la Sécu s'engage en prendre en charge une
partie des cotisations maladie et retraite des médecins signataires. "C'est
une enveloppe de 15.000 euros pour moi. Ce n'est donc pas négligeable
", se
réjouit Jean-François Rey, gastro-entérologue à Saint-Laurent-du-Var, et
responsable de la Confédération des Syndicats Médicaux Français.

Pour les patients des médecins signataires, la plupart étant
en secteur 2, ce contrat est également une bonne affaire. Il va leur permettre "d'être
mieux remboursés grâce à l'alignement des tarifs de remboursement des médecins
signataires sur ceux du secteur 1. Le reste à charge pour ces patients va
diminuer substantiellement
", assure Frédéric va Roekeghem, directeur
général de l'Assurance maladie. 

Hausse des remboursements

Concrètement, la Sécu assure que le remboursement d'une
consultation chez un spécialiste passera de 23 à 28 euros, de 23 à 31 euros
chez un pédiatre et de 37 à 41,30 pour une consultation chez un psychiatre.

Si ce contrat entre en vigueur aujourd'hui, la liste précise
des médecins signataires ne sera connue que le lundi 9 décembre prochain sur le
site internet de la Sécu