Témoignage : une femme de 42 ans atteinte d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer survient généralement à 65 ans mais, parfois, elle peut arriver beaucoup plus tôt. Diagnostiquée Alzheimer à l'âge de 42 ans, Florence Niederlander raconte comment la maladie bouleverse son quotidien et la manière dont les soignants adaptent leur prise en charge.

FRANCE 2

Il lui faut de la musique, un stylo et des carnets pour garder ses idées au clair. C'est le quotidien de Florence Niederlander. À 49 ans, elle est atteinte de la maladie d'Alzheimer et perd peu à peu son autonomie. "Parfois, je ne me souviens même plus si j'ai mangé dans la journée", raconte-t-elle. Ses trous de mémoire sont fréquents et les pertes d'objets régulières. Pour simplifier son quotidien, des Post-it tapissent les murs. Elle ne peut plus travailler, vit seule, et consacre la plupart de son temps à l'écriture.

"Je pensais que ce n'était qu'à un certain âge qu'on pouvait être atteint de cette maladie"

C'est son fils qui la pousse à consulter un neurologue en 2012. À 42 ans, le diagnostic est posé. "Je pensais que ce n'était qu'à un certain âge qu'on pouvait être atteint de cette maladie. Je ne savais pas comment réagir", rapporte Florence. Comme elle, 35 000 personnes de moins de 65 ans sont aujourd'hui diagnostiquée Alzheimer ou maladie apparentée. Les soignants, souvent habitués au contact de personnes malades plus âgées, revoient leurs manières de communiquer avec les patients. "Avec Florence, on peut discuter par SMS. Elle arrive également à nous expliquer plus facilement ce qu'elle ressent", souligne Julien Margherita, infirmier. 

Le JT
Les autres sujets du JT
La maladie d\'Alzheimer survient généralement à 65 ans mais, parfois, elle peut arriver beaucoup plus tôt. Diagnostiquée Alzheimer à l\'âge de 42 ans, Florence Niederlander raconte comment la maladie bouleverse son quotidien et la manière dont les soignants adaptent leur prise en charge.
La maladie d'Alzheimer survient généralement à 65 ans mais, parfois, elle peut arriver beaucoup plus tôt. Diagnostiquée Alzheimer à l'âge de 42 ans, Florence Niederlander raconte comment la maladie bouleverse son quotidien et la manière dont les soignants adaptent leur prise en charge. (FRANCE 2)