Changement d'heure : la France passera à l'heure d'été dans la nuit de samedi à dimanche

A 2 heures du matin, il sera 3 heures. Le changement d'heure est très contesté pour son effet sur les rythmes biologiques, notamment par des médecins ou des parents d'enfants en âge scolaire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une vue de Vannes (Morbihan) à la nuit tombée, en mars 2021. (VALENTINO BELLONI / HANS LUCAS / AFP)

C'est une habitude qui ne plaît pas à tout le monde. La France hexagonale passe dans la nuit de samedi à dimanche 27 mars à l'heure d'été. A 2 heures du matin , les horloges avanceront de 60 minutes : il sera donc 3 heures et on dormira "une heure de moins", pour autant qu'on se lève à la même heure qu'habituellement. On gagnera par contre une heure de luminosité en fin de journée.

Le changement d'heure est très contesté pour son effet sur les rythmes biologiques, notamment par des médecins ou des parents d'enfants en âge scolaire. Déjà utilisé dans la première moitié du XXe siècle, le changement d'heure a été réintroduit en France en 1976, dans la foulée des chocs pétroliers. Il était alors justifié par des économies d'énergie. Leur importance est toutefois très discutée. L'Ademe avait estimé, en 2014, qu'elles étaient "réelles mais modestes".

Une proposition de l'UE dans les limbes

Le système a été harmonisé au niveau européen en 1980. Mais il a été de plus en plus contesté et la Commission européenne a proposé, en 2018, de le supprimer dès 2019. Finalement, le Parlement européen a voté un report à 2021, à discuter avec le Conseil de l'UE. Mais le dossier est toujours dans les limbes, les Etats ne s'accordant pas et la crise du Covid-19 étant passée par là.

En France, une consultation en ligne organisée en 2019 par l'Assemblée nationale avait reçu plus de deux millions de réponses, massivement (83,74%) en faveur de la fin du changement d'heure. Quant à l'heure à laquelle rester toute l'année, c'est celle d'été (en France UTC +2) qui a eu la préférence de 59% des participants.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sommeil

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.