Bientôt la fin du changement d'heure ? La Commission européenne propose sa disparition

Le Parlement européen s'était déjà prononcé pour l'abandon du changement d'heure. Une consultation publique, menée cet été, pourrait définitivement enterrer ce rituel.

Un homme change l\'heure sur l\'une des horloges du château de Versailles (Yvelines), le 17 mars 2003.
Un homme change l'heure sur l'une des horloges du château de Versailles (Yvelines), le 17 mars 2003. (THOMAS COEX / AFP)

Fini, le changement d'heure ? La Commission européenne va en effet proposer sa disparition dans l'Union européenne, a annoncé son président Jean-Claude Juncker, vendredi 31 août. Une décision qui fait suite à la consultation publique menée cet été, où 4,6 millions de citoyens européens ont donné leur avis sur la question.

"Des millions de personnes ont répondu et sont d'avis qu'à l'avenir, c'est l'heure d'été qui devrait être tout le temps la règle, et nous allons réaliser cela", a expliqué le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, à la chaîne de télévision allemande ZDF. "Lorsque l'on consulte les citoyens sur quelque chose, il convient aussi ensuite de faire ce qu'ils souhaitent", a-t-il insisté.

Les Etats membres seront libres de choisir l'heure d'été ou l'heure d'hiver

"Nous allons maintenant agir en conséquence et préparer une proposition législative pour le Parlement européen et le Conseil (qui représente les Etats membres), qui décideront ensuite ensemble", a annoncé la commissaire européenne chargée des Transports, Violetta Bulc. Concrètement, la Commission ne va pas proposer de rester à l'heure d'été, mais uniquement de supprimer les deux changements d'heure annuels, a précisé un porte-parole de l'institution, Alexander Winterstein.

Les Etats membres seront libres de rester soit à l'heure d'été, soit à l'heure d'hiver, puisque cela est de leur compétence, a poursuivi le porte-parole, qui s'attend toutefois à ce que les discussions des capitales sur le sujet aboutissent à un résultat cohérent.