Santé : une minute pour détecter les risques d'AVC

Des pharmacies testent un nouveau dispositif pour détecter le risque d'AVC. Les patients peuvent mesurer leur rythme cardiaque. Les premiers retours sont très positifs.

C'est un bâton qui peut vous sauver la vie. Il dépiste les risques d'accidents vasculaires cérébraux. Pour faire le test, le patient doit tenir les deux extrémités de l'instrument pendant une minute. Le bâton affiche une lumière verte lorsque le test est négatif, en revanche, une lumière rouge signifie que le patient a un rythme cardiaque irrégulier. Dans ce cas, le pharmacien réalise un électrocardiogramme pour mesurer l'activité électrique du coeur.

Un dispositif de dépistage gratuit

L'instrument est déployé dans 18 pharmacies de la ville de Pessac (Gironde). Entièrement gratuit, il permet de diagnostiquer la fibrillation auriculaire, un trouble du rythme cardiaque qui favorise la formation de caillots sanguins. C'est le CHU de Bordeaux (Gironde) qui est à l'initiative de ce dispositif unique en France. Chaque année, l'hôpital traite 2 000 AVC. Bien souvent, les patients ignorent qu'ils souffrent d'arythmie cardiaque. L'année dernière en France, 30 000 personnes sont mortes suite à un AVC. Le dispositif de dépistage pourrait être élargi à d'autres régions de France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Comment être indemnisé au mieux, en cas d\'arrêt de travail, selon que vous êtes salarié du privé, fonctionnaire ou travailleur non-salarié
Comment être indemnisé au mieux, en cas d'arrêt de travail, selon que vous êtes salarié du privé, fonctionnaire ou travailleur non-salarié (MAXPPP)