Santé : le scorbut, retour d'une maladie oubliée

Quatre cas de scorbut ont été décelés en France. C'est une maladie provoquée par une carence en vitamine C. La maladie ne touche plus que les personnes fragiles. 

FRANCE 3

En six mois à peine, trois patients se sont présentés au CHU de Nice (Alpes-Maritimes) avec une grave carence en vitamine C. Cette substance organique est indispensable à la vie, mais le corps humain ne la fabrique pas et ne la stocke pas, ce qui peut provoquer l'apparition du scorbut.

Le scorbut touche les personnes en grande précarité

"Les gens peuvent se présenter avec des douleurs musculaires diffuses, une asthénie, une fatigabilité des troubles du sommeil, des saignements de nez... Plein de petites manifestations qui peuvent être négligées par les patients. Quand elles sont toutes présentes ensemble, cela doit faire penser à des carences en vitamine C", explique Nathalie Tieulié, médecin interne au service rhumatologie du CHU de Nice. Il suffit de trois mois sans vitamine C pour être carencé et en danger. Faute de soins, le scorbut peut être mortel, comme jadis, quand la peste des mers faisait des ravages chez les marins privés de fruits et de légumes lors des grandes traversées. Aujourd'hui, le scorbut apparaît chez des personnes en grande précarité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manger cinq fruits et légumes par jour permet de bénéficier des bienfaits des fibres et diminue le risque de maladies cardiovasculaires.
Manger cinq fruits et légumes par jour permet de bénéficier des bienfaits des fibres et diminue le risque de maladies cardiovasculaires. (MANCEAU SERGE / MAXPPP)