Près de 74 millions d'euros collectés après "un téléthon magnifique", salue le directeur général de l'Association française contre les myopathies

L'édition 2021 du téléthon a permis de récolter 73 622 019 euros. Une somme comparable au téléthon 2019.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une affiche pour l'édition 2021 du Téléthon. Photo d'illustration. (THOMAS JOUHANNAUD / MAXPPP)

"Un téléthon magnifique qui efface les déceptions de 2020", salue le directeur général de l'Association française contre les myopathies (AFM), Christian Cottet, après la collecte ce week-end de près de 74 millions d'euros de promesses de dons, afin d'améliorer l'accompagnement des enfants et la recherche autour des maladies rares.

Avec cette somme, "nous retrouvons les niveaux du téléthon 2019", se félicite le directeur de l'Afm-téléthon, qui reconnaît que "les records, c'étaient dans les années 2002 à 2006 ou le Téléthon était au-dessus de 100 millions d'euros, depuis quelques années on est plutôt autour de 90 millions d'euros". Une baisse des dons dûe aux multiples "difficultés économiques" des Français ces dernières années d'après lui comme plus récemment à la crise sanitaire.

"Les résultats sont là"

"Cette alchimie entre les malades, l'association, les chercheurs et les donateurs ne s'est jamais départie. Les résultats sont là", souligne Christian Cottet, qui rappelle que les trois quart des budgets du laboratoire Généthon sont issus des dons. Depuis 1987, 2 milliards 300 millions d'euros ont été investis dans la recherche comme dans l'aide aux familles, grâce à la générosité des Français, d'après lui.

"Nous changeons le destin d'enfants qui sont frappés par des maladies dramatiques et souvent mortelles", indique le directeur de l'association. Pour continuer de donner, il est possible de composer le 36 37 jusqu'à vendredi ou de se rendre le site de l'Afm-téléthon.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Maladie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.