Téléthon 2021 : le compteur final des promesses de dons a atteint 73,6 millions d'euros

L'évènement caritatif a pu réinvestir l'espace public pour son édition 2021, à travers des milliers de manifestations. Cette 35e édition a permis de récolter 73 622 019 euros de promesses de dons, bien davantage qu'en 2020.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le compteur final de la 35e édition du Téléthon, dimanche 5 décembre 2021. (JEAN-YVES SEGUY)

Le compteur du Téléthon 2021 flirte avec les 74 millions d'euros de promesses de dons, ont annoncé les organisateurs, dimanche 5 décembre, lors d'une 35e édition qui a renoué avec le terrain. Le compteur final affiche précisément 73 622 019 euros, en nette hausse par rapport au total de 58,3 millions d'euros levés pendant la durée du Téléthon en 2020. Un total de 77 millions avait été enregistré l'an dernier au compteur, celui-ci restant ouvert encore quelque temps après l'événement.

L'an dernier, à cause du Covid-19, cet événement populaire s'était réduit à sa retransmission sur les chaînes de France Télévisions et à des défis sur internet. L'événement a pu cette année réinvestir villes et villages de France. En dépit d'une météo peu clémente dans de nombreux départements, des animations ont pu se dérouler dans près de 10 000 communes. Parrainée cette année par le rappeur Soprano, la 35e édition du Téléthon a mis en lumière les bénévoles, les chercheurs et les familles mobilisés pour ce marathon caritatif.

Le Téléthon, c'est "35 ans de combat"

Aujourd'hui, 17 médicaments de thérapie génique sont homologués dont 5 ont été directement soutenus par l'AFM-Téléthon, et 11 autres ont bénéficié de la thérapie génique développée pour les immunodéficiences génétiques sévères. Ces recherches ont notamment été menées par le Généthon, le laboratoire de pointe du Téléthon qui a fêté ses 30 ans l'an dernier. "Toutes les victoires que vous avez vues durant ce week-end, ce n'est pas un miracle, ce n'est pas de la magie", a commenté la présidente de l'organisation AFM-Téléthon, Laurence Tiennot-Herment. "C'est le fruit de 35 ans de combat, d'une vision et d'une stratégie de notre association de malades et de parents."

D'autres essais pourraient déboucher sur de nouvelles thérapies. Un traitement est en cours de développement pour guérir la myopathie myotubulaire, une maladie génétique rare des muscles squelettiques. Un essai clinique pourrait débuter en 2022 pour les myopathies de ceinture, qui se manifestent par une dégénérescence musculaire progressive. Un autre est en cours pour soigner une maladie rare du foie. Grâce aux recherches soutenues par l'AFM-Téléthon, un premier essai français de thérapie cellulaire a par ailleurs été lancé fin 2019 pour des maladies rares de la vision, après la mise au point d'un patch cellulaire développé à partir de cellules souches embryonnaires humaines.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Téléthon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.