Pollution : menace sur les neurones

La pollution de l'air nous rend-elle moins intelligents ? Notre journaliste Claudine Gilbert nous répond en direct du plateau de France 2.

France 3

Une équipe américano-chinoise a testé 20 000 personnes pendant quatre ans avec des exercices de vocabulaire et des problèmes de mathématiques. "Résultat : respirer un air très pollué provoque une forte perte d'intelligence, l'équivalent d'une année d'apprentissage, alerte notre journaliste Claudine Gilbert en direct du plateau de France 2. Le langage serait plus affecté que les capacités mathématiques. Les plus touchés sont les hommes et en particulièrement les moins diplômés, les personnes qui travaillent en extérieur et les plus de 64 ans".

"90 % de l'humanité respire un air toxique"

Le résultat de l'étude ne concerne pas uniquement la Chine ni les États-Unis. "C'est un constat alarmant : 90 % de l'humanité respire un air toxique. La pollution agit à long terme sur le cerveau, mais aussi à court terme : vos capacités peuvent être altérées pendant un pic de pollution par exemple. Le moment de l'exposition joue aussi. Pendant la grossesse, ces particules perturbent la formation du système nerveux", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le carbone suie est produit lors de phénomènes de combustion, notamment par les moteurs diesel.
Le carbone suie est produit lors de phénomènes de combustion, notamment par les moteurs diesel. (ERIC GUILLORET / BIOSPHOTO / AFP)