Dijon : campagne de vaccination massive contre la méningite sur le campus

C'est une campagne de vaccination hors norme qui a débuté ce mercredi 4 janvier à l'université de Bourgogne à Dijon (Côtes-d'Or). L'objectif est de vacciner contre la méningite 30 000 étudiants et des personnels.

Cette vidéo n'est plus disponible

Ils ont été au plus près d'un des cas de méningite foudroyante à Dijon (Côtes-d'Or). Ce sont en priorité les 1 000 élèves du pôle Économie et Gestion de l'université de Bourgogne qui sont invités à se faire vacciner. "La dernière étudiante décédée était dans mon école. Je me sens concernée, ça aurait pu être moi", explique une étudiante venue se faire vacciner

Un vaccin efficace dix jours après l'injection

Pour stopper la propagation de la bactérie qui se transmet par la salive, l'Agence régionale de santé prévoit de vacciner l'ensemble des 30 000 étudiants du campus. Les organisateurs sont confiants. "Les étudiants ont senti l'importance de se faire vacciner, que c'était une responsabilité collective", explique Jean-François Dodet, ARS Bourgogne. Même si le vaccin n'est pas obligatoire, les médecins espèrent une forte mobilisation des étudiants. Le vaccin n'est efficace que dix jours après l'injection, les étudiants doivent donc rester vigilants et surveiller tout symptôme. Des raideurs à la nuque et un éblouissement à la lumière doivent alerter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Suite au décès de deux étudiantes, l\'Agence régionale de santé de Bourgogne-Franche-Comté appelle les 30 000 étudiants de l\'université de Djion à se faire vacciner.
Suite au décès de deux étudiantes, l'Agence régionale de santé de Bourgogne-Franche-Comté appelle les 30 000 étudiants de l'université de Djion à se faire vacciner. (FRANCK FERNANDES / MAXPPP)