Cet article date de plus d'un an.

Le congé de proche aidant est un "pas de fourmi", selon Nathalie Levy

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
levy ok
FRANCEINFO
Article rédigé par
Sorya Khaldoun - franceinfo
France Télévisions

La journaliste Nathalie Levy, qui aide sa grand-mère de presque 100 ans, publie "Courage au cœur et sac au dos" et en parle sur franceinfo, vendredi 2 octobre.

Nathalie Levy prend soin de sa grand-mère depuis dix ans. "On forme un quatuor de femmes autour d’elle pour la maintenir à domicile alors qu’à 98 ans le quotidien est compliqué. L’aspect cognitif, l’aspect logistique, l’aspect physique sont difficiles. On a établi une sorte de ballet, de ronde qu’on joue depuis des années avec beaucoup d’énergie et d’enrichissement", explique la journaliste Nathalie Levy sur franceinfo, vendredi 2 octobre.

"Une rémunération anecdotique"

Le congé de proche aidant est un "pas de fourmi. Il y a eu huit à onze millions d’aidants invisibles et inaudibles. En 2060, un tiers de la population aura plus de 60 ans. La rémunération est un peu anecdotique. Je ne pense pas que cela suffise pour que les plus modestes le prennent et je ne suis pas sûr que les plus aisés le demandent. Quand on a un enfant handicapé à vie, trois mois c’est court", conclut Nathalie Levy, qui a écrit le livre Courage au cœur et sac au dos. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.