Grippe : vers une pénurie de vaccins ?

Les pharmacies sont en rupture de stock de vaccins contre la grippe. S'agit-il d'une conséquence de cette nouvelle règle qui autorise les pharmaciens dans quatre régions à vacciner eux-mêmes les patients ?

France 2

Se faire vacciner contre la grippe est une habitude pour cet habitant de Loison-sous-Lens (Pas-de-Calais) dans les Hauts-de-France. Cette année, il est un peu en retard. Il va bénéficier du dernier vaccin contre la grippe disponible dans cette pharmacie touchée par la pénurie. Un problème, surtout pour les personnes à risque. Pourtant, 11 millions de doses de vaccins ont été mises sur le marché. C'est 10% de plus que l'an dernier.

Attribuer les doses restantes aux personnes à risque avant l'épidémie

Alors, pourquoi cette pénurie ? Les plus de 70 ans se vaccinent plus, grâce à l'expérimentation dans quatre régions de la vaccination par les pharmaciens. L'an dernier, déjà, elle était possible en Nouvelle-Aquitaine et en Auvergne-Rhône-Alpes. Cette année, elle l'est aussi dans les Hauts-de-France et en Occitanie. Pour le ministère de la Santé, il faut établir des priorités pour attribuer les doses restantes avant le début de l'épidémie. L'hiver dernier, moins de la moitié des personnes à risque ont été vaccinées, et la grippe a fait 13 000 morts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme se fait vacciner contre la grippe, le 6 octobre 2017 à Ajaccio (Corse).
Un homme se fait vacciner contre la grippe, le 6 octobre 2017 à Ajaccio (Corse). (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)