Grippe : quatre régions sont en phase de "pré-épidémie", prévient Santé publique France

Les régions concernées sont l'Ile-de-France, l'Occitanie, les Pays de la Loire et la Provence-Alpes-Côte d'Azur. 

Un homme achète un vaccin contre la grippe en pharmacie, le 6 octobre 2017 à Ajaccio (Corse-du-Sud). 
Un homme achète un vaccin contre la grippe en pharmacie, le 6 octobre 2017 à Ajaccio (Corse-du-Sud).  (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

Les cas de grippe se multiplient en France métropolitaine en cette fin d'année. Quatre régions françaises sont en phase "pré-épidémique", alerte l'organisme Santé publique France dans son bulletin hebdomadaire sur la maladie, publié jeudi 26 décembre. Les régions concernées sont l'Ile-de-France, l'Occitanie, les Pays de la Loire ainsi que la Provence-Alpes-Côte d'Azur. 

"Une augmentation de l'ensemble des indicateurs, que ce soit les entrées enregistrées à l'hôpital et en réanimation ou le nombre de consultations", a été observée dans ces régions, précise auprès de BFMTV Vincent Henouf, directeur adjoint du centre de référence de la grippe au sein de l'Institut Pasteur. 

Hausse des passages pour grippe à l'hôpital

En milieu hospitalier, Santé publique France recense en une semaine 1 787 "passages pour grippe ou syndrome grippal" et 160 hospitalisations. L'augmentation est nette par rapport à la semaine précédente : l'agence rapportait alors 1 219 passages pour grippe ou pour syndrome de la maladie, et 95 hospitalisations. Onze cas graves de grippe ont également été recensés en une semaine. 

En médecine ambulatoire, l'organisme évoque désormais un taux moyen de 51 consultations pour 100 000 habitants en raison de "syndrome grippal", avec une "légère augmentation" des consultations de SOS Médecins pour ces syndromes. Elles représentent actuellement 3,5% de l'ensemble de leurs consultations, contre 2,8% une semaine plus tôt. 

La vaccination, "meilleure façon de se protéger"

Face à ce passage de quatre régions en phase "pré-épidémique", Santé publique France rappelle que "la vaccination est la meilleure façon de se protéger de la grippe et de ses complications", et qu'il faut compter 15 jours après le vaccin pour être suffisamment protégé. 

Dans son bulletin, l'agence redonne également quelques bons gestes à adopter pour éviter de contracter ce virus, comme "se laver les mains régulièrement", "tousser ou éternuer dans son coude" ou encore "utiliser un mouchoir à usage unique"