Grippe aviaire : les Landes gravement touchées

Les Landes, durement touchées par une crise de grippe aviaire, se retrouvent sur le point de perdre la totalité de leurs canards. 

franceinfo

Les éleveurs landais semblent impuissants face au virus. Près de 150 fermes ont dû cesser leurs activités et abattre leurs élevages à cause de l’épidémie de grippe aviaire. Cette situation devient difficilement contrôlable. Selon les derniers chiffres du ministère de l'Agriculture, 124 foyers d’infection ont été recensés, dont 119 dans les Landes. Ces chiffres ont doublé depuis une semaine.

"Il va falloir réagir"

Serge Morin, éleveur landais depuis 43 ans, s’est vu contraint d’envoyer ses 2 500 canards à l’abattoir. Au total, plus de 400 000 canards ont été abattus en France sur les cinq dernières années à cause de l’épidémie. C’est surtout la 3ème crise de grippe aviaire en cinq ans. Et celle-ci pourrait coûter chers aux éleveurs. "Si nous voulons protéger nos départements voisins et ce qu’il reste de canards dans notre département, il va falloir réagir", indique François Lesparre, président de la Fédération des syndicats d’exploitants agricoles. Le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, promet de doubler les capacités d’abattage pour "prendre de vitesse" l’épidémie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des canards confinés dans une ferme de Bourriot-Bergonce (Landes), non loin d\'un foyer de grippe avaire, le 22 février 2017. 
Des canards confinés dans une ferme de Bourriot-Bergonce (Landes), non loin d'un foyer de grippe avaire, le 22 février 2017.  (GEORGES GOBET / AFP)