Chine : une nouvelle souche de grippe porcine a fait son apparition

Une nouvelle souche de grippe porcine, qui présente les caractéristiques d'une nouvelle pandémie, a été découverte. Les autorités chinoises se veulent rassurantes. 

France 2

Les élevages porcins à l’origine d'une nouvelle pandémie ? C'est la crainte de chercheurs chinois, auteurs d'une étude parue lundi 29 juin. De 2011 à 2018, les scientifiques ont testé 30 000 porcs. Ils ont découvert une nouvelle souche de grippe porcine : le virus G4, issu génétiquement de la souche H1N1, elle-même responsable d'une pandémie en 2009. Plus inquiétant encore, les chercheurs ont testé les ouvriers travaillant dans les abattoirs. 10,4% d'entre eux ont été infectés. Avec des expériences in vitro, les scientifiques ont observé que le virus pouvait se répliquer dans les cellules humaines. 

La Chine attentive

Pour les auteurs de l'étude, le G4 possède toutes les caractéristiques pour s'adapter à l'homme et provoquer une pandémie. À ce stade, rien ne prouve que le virus peut se transmettre d'homme à homme. "La Chine assure une surveillance très étroite sur ces questions. Nous prendrons tous les mesures nécessaires pour éviter tout développement et toute diffusion d'un virus", a déclaré Zhao Lijian, le porte-parole du ministère des affaires étrangères chinois. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des porcs d\'une ferme du comté de Yunyang, en Chine, le 14 juillet 2019.
Des porcs d'une ferme du comté de Yunyang, en Chine, le 14 juillet 2019. (CHEN JIANHUA / IMAGINECHINA / AFP)