VIDEO. Sierra Leone : dans un village décimé par Ebola

Une équipe de France 2 s'est rendue à Kalia, un village de l'est du pays.

F. PRABONNAUD, M. CAZAUX - FRANCE 2

Les habitants ont le regard vide de ceux qui ont connu la guerre. Mais à Kalia, petit village dans l'est de la Sierra Leone, l'ennemi était minuscule et invisible. Dans ce village où s'est rendu une équipe de France 2, il y a eu 29 cas d'Ebola, dont 21 sont morts.

La Sierra Leone a placé en quarantaine plus d'un million d'habitants, moins d'une semaine après le confinement total de sa population pour enrayer la propagation d'Ebola. Dans une déclaration télévisée tard mercredi soir, le président sierra-léonais Ernest Bai Koroma a annoncé la mise en quarantaine de trois provinces (sur 14) et 12 chefferies, où vivent 1,2 million de personnes.

Menace pour la paix et la sécurité internationale

Cette fièvre hémorragique hautement contagieuse a fait 2 917 morts sur 6 263 cas recensés en Afrique de l'Ouest, essentiellement en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), arrêté au 21 septembre.

Le Conseil de sécurité a qualifié le 18 septembre cette épidémie de "menace pour la paix et la sécurité internationales", une première pour une urgence sanitaire. Et le pire est peut-être à venir : l'OMS a averti que le virus risquait de contaminer 20 000 personnes d'ici à novembre, à moins d'un renforcement spectaculaire des moyens de lutte.

Un barrage de police pendant la mise en quarantaine en Sierra Leone, vendredi 19 septembre.
Un barrage de police pendant la mise en quarantaine en Sierra Leone, vendredi 19 septembre. (MICHAEL DUFF / AP / SIPA)