Paris déconseille tout voyage dans quatre pays touchés par le virus Ebola

Le ministère des Affaires étrangères français recommande de suspendre tout projet de voyage pour la Guinée, la Sierra Leone, le Liberia et le Nigeria, "sauf raison impérative".

Les secours préparent l\'enterrement d\'une victime du virus Ebola, le 27 juillet 2014, au Liberia. 
Les secours préparent l'enterrement d'une victime du virus Ebola, le 27 juillet 2014, au Liberia.  ( MAXPPP)

Conséquence de l'épidémie de fièvre Ebola qui a déjà fait plus de 700 morts en Afrique de l'Ouest depuis février : le ministère des Affaires étrangères français recommande de suspendre tout projet de voyage à destination des pays où sévit actuellement le virus. 

"Sauf raison impérative, il est recommandé aux Français de suspendre tout projet de voyage dans les pays où des cas de fièvre hémorragique à virus Ebola sont avérés (Guinée, Sierra Leone, Liberia, Nigeria)", indique jeudi 31 juillet la rubrique Conseils aux voyageurs du site internet du Quai d'Orsay.

"Extrême vigilance"

Dans une interview au Parisien, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, estime que le risque d'arrivée en France du virus Ebola est faible, tout en appelant à faire preuve d'une "extrême vigilance""A l'heure actuelle, le risque d'importation du virus en Europe et en France est faible. Aucun cas importé n'a d'ailleurs été signalé à ce jour", déclare-t-elle. "Pour autant, une extrême vigilance s'impose face à cette maladie à la fois très grave et très contagieuse, qui progresse en Afrique", ajoute-t-elle. Si le virus était importé en France, le pays aurait "les moyens de faire face".

L'épidémie de fièvre Ebola qui touche actuellement l'Afrique de l'Ouest est la plus grave jamais enregistrée, selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). D'après les derniers chiffres publiés par l'OMS, plus de 1 200 cas confirmés ont été répertoriés depuis le début de l'épidémie, dont 729 mortels, 57 décès supplémentaires ayant été recensés entre le 24 et le 27 juillet en Guinée, au Liberia, au Nigeria et en Sierra Leone. La Guinée est à ce jour le pays le plus touché. La Sierra Leone a déclaré jeudi l'état d'urgence sanitaire face à l'épidémie.