Cet article date de plus de sept ans.

Le malade d'Ebola soigné aux Etats-Unis est dans un état "critique"

Une alerte a été lancée à tous les hôpitaux américains pour vérifier l'état de santé de toute personne admise dans un service et pouvant être potentiellement atteinte par la maladie.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'hôpital presbytérien de Dallas (texas, Etats-Unis) où est hospitalisé le premier malade d'Ebola hors d'Afrique, le 4 octobre 2014. (JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Sa situation est passée de "grave" à "critique". Dans un bref communiqué publié samedi 4 octobre, l'hôpital presbytérien de Dallas (Texas, Etats-Unis), a indiqué que l'état du premier patient diagnostiqué comme porteur du virus Ebola hors d'Afrique s'était aggravé, sans fournir de précision. 

Neuf personnes ayant été en contact avec Thomas Eric Duncan, le malade, sont actuellement soignées dans un hôpital de Dallas. Un groupe de 40 individus supplémentaires sont, eux, suivis car ils ont pu être en contact avec Duncan. Aucun ne présente les symptômes de la fièvre hémorragique.

En plus des mesures de quarantaine et d'isolement prises pour une cinquantaine de personnes, une alerte a été lancée à tous les hôpitaux américains pour vérifier l'état de santé de toute personne admise dans un service et pouvant être potentiellement atteinte par la maladie. Le Dr. Thomas Frieden, patron du Centre de contrôle et de prévention des maladies à Atlanta, a précisé que la mesure de précaution visait notamment les personnes s'étant récemment rendues en Afrique de l'Ouest, foyer de l'épidémie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ebola

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.