Ebola : la maladie de retour en Guinée, sept cas identifiés

Après la République démocratique du Congo, la Guinée a officiellement déclaré une nouvelle épidémie de fièvre hémorragique Ebola, dimanche 14 février.

franceinfo

Plusieurs cas positifs de la maladie Ebola ont été confirmés dans le sud-est de la Guinée. Selon les autorités, sept personnes ont été testées et trois d’entre elles au moins sont décédées. Il s’agit de la première résurgence de la maladie en Afrique de l’Ouest, d’où était partie la pire épidémie du virus. Une réunion d’urgence a eu lieu dans la matinée du dimanche 14 février, à Canakry. L’agence sanitaire de Guinée, accompagnée d’une équipe de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a fait le point sur la situation.

Quatre hommes et trois femmes positifs

Le virus Ebola frappe à nouveau le pays, cinq ans après avoir été éradiqué. Parmi les sept cas recensés, on trouve quatre hommes et trois femmes, comme le précise le directeur de l’agence sanitaire guinéenne. Il y a une semaine, c’est en République démocratique du Congo que la maladie est réapparue, faisant un mort. La zone est désormais isolée, et désinfectée. Il y a 45 ans, c’était ici qu’était apparue une maladie "aux causes étranges". Le virus Ebola avait ensuite été identifié, et semé plusieurs fois la terreur en Afrique depuis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jeune fille en train de faire vérifier sa température à l’hôpital gouvernemental de Kenema, le 16 août 2014, au Sierra Leone. 
Jeune fille en train de faire vérifier sa température à l’hôpital gouvernemental de Kenema, le 16 août 2014, au Sierra Leone.  (CARL DE SOUZA / AFP)