Envoyé spécial, France 2

VIDEO. En Inde, le confinement provoque un exode massif… qui risque de répandre le coronavirus dans tout le pays

Les autorités indiennes ont décidé de confiner leur population, soit un milliard trois cents millions de personnes, pour éviter la propagation du coronavirus… Mais au quatrième jour du confinement, c'est exactement l'inverse qui risque de se produire. Ces images impressionnantes ont été filmées par des journalistes d'"Envoyé spécial" à la sortie de New Delhi.

Dans le monde entier, les populations sont confrontées aux mêmes enjeux. Pour éviter la propagation du coronavirus, il faut garder ses distances, éviter les contacts. Mais comment faire dans un pays en état de surpopulation ? A travers l'Inde, qui a décrété le confinement total le 24 mars 2020, des centaines de millions de personnes se retrouvent prises au piège, sans travail et sans moyens de subsistance.

A la sortie de New Delhi, les journalistes d'"Envoyé spécial" ont découvert un spectacle impressionnant : la foule s'entasse sur des kilomètres alors que le pays est officiellement confiné pour au moins trois semaines. Si les gens affluent de toute la mégalopole, c'est que le gouvernement régional a annoncé l'affrètement de 1 000 bus pour que ceux qui le souhaitent puissent regagner leur village, parfois à des centaines de kilomètres.

"Ici, nous mourrons de toute façon. Soit de faim, soit du coronavirus"

C'est le cas de la famille de Tarigun : neuf personnes, dont trois enfants et un bébé de 4 semaines. "Ici, nous mourrons de toute façon, pense son beau-fils. Soit de faim, soit du coronavirus. Dans ces conditions, il vaut mieux rentrer au village. Là-bas au moins, nos proches pourront nous enterrer dignement." Les adultes ont perdu leur emploi à l'usine de crèmes glacées quand elle a fermé. Ils ne peuvent plus payer leur loyer et n'ont pas de quoi acheter à manger. Alors ils ont décidé de quitter la capitale et de rejoindre leur famille. 

Sur les quelques derniers mètres de file avant la gare routière, les policiers ont tracé des cercles sur le sol. Une mesure de distanciation sociale qui paraît dérisoire alors que des milliers de personnes sont agglutinées sur des centaines de mètres de route. Les policiers prennent également la température des voyageurs.

Enfin, c'est au tour de la famille de Tarigun. Après deux heures de marche et huit heures d'attente en plein soleil, elle va pouvoir embarquer dans un bus bondé.

"Ils sont des centaines de milliers. Comment voulez-vous les contrôler ?"

Au même moment, la gare routière semble prise d'assaut. Affamée, épuisée, ne supportant plus l'attente, la foule se met à pousser. Complètement débordés, les policiers laissent passer de nombreuses personnes. Plus question de prendre les températures. "Ils sont des centaines de milliers, comment voulez-vous les contrôler ?" s'exclame un policier, impuissant.

Dans un chaos indescriptible, tous les autocars vont se mettre en route pour les quatre coins de l'Inde, dans une promiscuité qui ne peut que favoriser la propagation du virus à travers le pays. Les autorités avaient décidé de confiner tout le monde pour l'éviter… Au quatrième jour du confinement, c'est exactement l'inverse qui vient de se produire.

Extrait de "En Inde, l'impossible confinement", un reportage à voir dans "Envoyé spécial" le 9 avril 2020.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

En Inde, le confinement provoque un exode massif… qui risque de répandre le coronavirus dans tout le pays
En Inde, le confinement provoque un exode massif… qui risque de répandre le coronavirus dans tout le pays (ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2)