VIDEO. Déconfinement : les préfets pourront autoriser l'accès à des plages et à des lacs, annonce Christophe Castaner

"La règle générale reste la fermeture" de ces lieux, a toutefois insisté le ministre de l'Intérieur, jeudi, lors de la présentation de la carte du déconfinement. Mais des maires pourront demander une dérogation aux préfets.

L'exécutif assouplit sa position. L'ouverture des plages, des lacs et des centres nautiques sera possible au cas par cas à partir du 11 mai, a annoncé, jeudi 7 mai, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. "La règle générale reste la fermeture", a-t-il rappelé lors d'une conférence de presse sur le déconfinement, mais il sera possible d'avoir accès à ces sites "sur demande des maires" et après autorisation du préfet de chaque secteur concerné. 

Ce feu vert préfectoral sera conditionné à la présentation "d'un dispositif et d'aménagements suffisants pour garantir la distanciation physique", a-t-il précisé. Interrogé sur les mesures à mettre en place, le Premier ministre, Edouard Philippe, a évoqué "un cahier des charges permettant de garantir un usage compatible avec la sécurité sanitaire".

"Tous les territoires ne se ressemblent pas, a ajouté le chef du gouvernement, Edouard Philippe. On peut imaginer que les plages de galets, comme c'est le cas au Havre, qui sont très vastes, n'aient pas exactement le même régime d'occupation que des petites criques sablonneuses dans le sud de la France."

L\'accès à la mer est fermé au Bois-Plage-en-Ré, sur l\'île de Ré (Charente-Maritime), le 18 mars 2020.
L'accès à la mer est fermé au Bois-Plage-en-Ré, sur l'île de Ré (Charente-Maritime), le 18 mars 2020. (LEO COULONGEAT / HANSLUCAS.COM / AFP)