Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Coronavirus : le professeur Eric Caumes appelle à rendre le port du masque obligatoire "dans tous les lieux clos, dont les entreprises privées"

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Article rédigé par
Radio France

Selon le chef du service des maladies infectieuses et tropicales à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, "22% des clusters sont dans les entreprises privées".

"On sait où sont les clusters [les foyers de contamination au coronavirus]. 50% sont dans des entreprises médicales ou non médicales", indique jeudi 13 août sur franceinfo Eric Caumes, chef du service des maladies infectieuses et tropicales à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière. "22% des clusters sont dans les entreprises privées. Rendons le masque obligatoire dans tous les lieux clos, dont les entreprises privées", demande-t-il.

Mais ce nombre important de foyers de contamination n'est pas dû au protocole sanitaire des entreprises, que le professeur considère comme "efficace". "Je pense juste qu'il n'est pas appliqué correctement, sinon il n'y aurait pas de souci à se faire", explique Eric Caumes. "Je pense que c'est un problème d'autodiscipline. C'est la nécessité de ne pas se contaminer entre collègues, donc on devrait y arriver assez facilement. On y arrive dans les hôpitaux, mais nous-mêmes on peut se relâcher donc on peut le comprendre ce relâchement. Mais on ne peut pas se le permettre."

"Je suis pour continuer le télétravail à la rentrée", continue le chef du service des maladies infectieuses à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière. "Il va falloir continuer à s'organiser autrement pour éviter qu'on multiplie les clusters dans les entreprises privées."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.