Variant Delta : un foyer détecté dans les Vosges chez des supporters de retour de l'Euro

Neuf personnes ont été testées positives quelques jours après leur retour de Hongrie, où elles avaient assisté à un match du Portugal.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des supporters français et portugais, le 23 juin 2021 lors du match Portugal-France à Budapest (Hongrie). (BERNADETT SZABO / AFP)

Un cluster footballistique. La préfecture des Vosges a annoncé la détection d'un foyer de neuf cas positifs au variant Delta du coronavirus, des supporters de retour de Hongrie où ils ont assisté à un match du Portugal à l'Euro de football, selon un élu local, jeudi 8 juillet. "Un cluster au variant 'indien' a été détecté parmi les habitants du secteur Le Thillot et Fresse-sur-Moselle, avec neuf cas positifs déjà identifiés", a fait savoir la préfecture dans un communiqué mercredi soir.

>> Covid-19 : les dernières informations dans notre Direct

Il s'agit de neuf supporters, membres de la communauté portugaise, partis "fin juin" en minibus en Hongrie pour assister à un match du Portugal à Budapest pour l'Euro de football, selon le maire du Thillot, Michel Mourot. "A partir de là, ils sont revenus et ça s'est déclaré une semaine après. On a six cas avérés positifs sur la commune du Thillot et trois cas avérés à Fresse-sur-Moselle. Mais c'est la même famille", a déclaré le maire à l'AFP. La préfecture n'a toutefois pas confirmé le fait qu'ils avaient vraisemblablement été contaminés à l'occasion de ce voyage en Hongrie.

Sollicitée, l'Agence régionale de santé (ARS) Grand Est a confirmé pour sa part que la contamination avait eu lieu dans le cadre d'un déplacement à l'étranger, sans plus de précisions. L'ARS et la préfecture des Vosges ont annoncé la mise en œuvre d'opérations de dépistage gratuit et de vaccination sans rendez-vous afin d'éviter la diffusion dans le département du variant, plus contagieux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.