Vaccination obligatoire pour voyager à Malte : "C'est le premier pays, mais ça ne va pas être le dernier", estime un hébergeur touristique

A partir de mercredi 14 juillet, la vaccination sera obligatoire pour se rendre à Malte.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Vue de La Valette, capitale de la République de Malte, depuis la mer le 3 janvier 2021. (MANUEL COHEN / MANUEL COHEN)

"C'est le premier pays [à rendre la vaccination obligatoire pour s'y rendre], mais ça ne va pas être le dernier", estime vendredi 9 juillet sur franceinfo Eric Tenin, hébergeur touristique à Malte, alors que le pays annonce être le premier pays de l'Union européenne à fermer ses frontières aux voyageurs non vaccinés, à partir de mercredi 14 juillet. Les touristes devront donc présenter "un certificat de vaccination reconnu : un certificat maltais, un certificat britannique ou un certificat de l'Union européenne", a précisé le ministre de la Santé.

A Malte, le tourisme représente environ 25% du PIB

Malte a "très bien passé cette crise, avec très peu de morts proportionnellement à la population et une gestion assez fine de l'épidémie", détaille Eric Tenin, ajoutant que "la dimension économique y est très importante", avec le tourisme qui représente "à peu près 25% du PIB". "Ceux qui ont des intérêts pour le tourisme sont plutôt pour ouvrir le pays, les autres plutôt pour le fermer", constate-t-il.

Installé depuis six ans à Malte, l'hébergeur a "reçu un appel pour une annulation" après cette annonce et "craint qu'il y en ait d'autres". "Malte est la championne, peut-être du monde, du nombre de personnes totalement vaccinées donc, en théorie, on ne devrait pas s'inquiéter du nombre de cas", se rassure-t-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.