Vaccination anti-Covid : comment éviter une quatrième vague à la rentrée ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Vaccination anti-Covid : comment éviter une 4è vague à la rentrée ?
FRANCE 3
Article rédigé par
D. Mascret - France 3
France Télévisions

Une étude de l'Institut Pasteur soulève les derniers enjeux de la vaccination anti-Covid 19, notamment en vue d'une éventuelle quatrième vague de contaminations. Le journaliste et médecin Damien Mascret fait le point.

Si l'immunité n'est pas suffisante, on risque une reprise compliquée à la rentrée. "La projection de l'Institut Pasteur nous montre qu'on atteindrait à l'automne un pic d'hospitalisations de 2 500 hospitalisations par jour", déroule le journaliste Damien Mascret. "C'est de l'ordre des pics précédents, peut-être pas comme le premier à 3 600 hospitalisations par jour ou le deuxième avec 2 900 mais on voit qu'on était au-dessus de la troisième vague."

Plusieurs scénarios

Quel taux d'immunité doit être atteint pour être tranquille à l'automne ? Le scénario est le suivant : 30 % des enfants, 70 % des adultes et 90 % des séniors de plus de 60 ans doivent être vaccinés. "Il faut aller plus loin (...) les adultes doivent forcer la vaccination", explique Damien Mascret. Sinon, il faudra "reprendre des mesures de restriction à l'automne, ça, évidemment, personne n'en veut", mais cela pourrait ne s'imposer qu'aux non-vaccinés. "Mais est-ce bien éthique ?", conclut le médecin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.