Vaccin Valneva : la Commission européenne pourrait résilier son contrat

Publié
Vaccin Valneva : la Commission européenne pourrait résilier son contrat
France 3
Article rédigé par
K. Lempereur, P. Verdeau, C. Damar, A. Grenier-Comard - France 3
France Télévisions

Le laboratoire franco-autrichien Valneva promettait un vaccin contre le Covid classique. Il n’a toujours pas reçu d’autorisation de mise sur le marché. La Commission européenne envisage donc de résilier son contrat.

Son nom : le VLA2001, un nouveau vaccin contre le Covid-19 développé par une société franco-autrichienne près de Nantes (Loire-Atlantique). L’Europe avait commandé 60 millions de doses Valneva, dont près de 9 millions pour la France, avant même sa mise sur le marché. Mais Bruxelles a désormais l’intention de résilier le contrat. Valneva avait jusqu’au 30 avril pour obtenir le feu vert de l’Agence européenne du médicament, ce qui n’a pas été possible.

Bruxelles ne ferme pas la porte

L’action a chuté de plus de 20 % à la Bourse de Paris. Mais Valneva ne jette pas l’éponge et espère être prêt d’ici à fin juin. Aujourd’hui, Bruxelles ne ferme pas la porte. Il y a huit mois, le Royaume-Uni avait annulé un contrat de 100 millions de doses, évoquant un manquement de Valneva à ses obligations. Finalement, l’autorité sanitaire britannique a fini par donner son accord le mois dernier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.