Russie : 40 000 Moscovites testent le vaccin Spoutnik V

En Russie, Vladimir Poutine a dévoilé que le sérum était prêt. Où en est-on mercredi 9 septembre ? Le point avec Luc Lacroix en direct de Moscou

Un vaccin pour très bientôt, c’était la promesse de Vladimir Poutine au mois d’août. Qu’en est-il mercredi 9 septembre ? A partir d'aujourd'hui, 40 000 volontaires sont recrutés pour tester le vaccin. Les autorités expliquent qu’elles ne manquent pas de candidats. Ils vont recevoir deux injections à trois semaines d’intervalle, c’est ce que l'on appelle la phase 3. Le problème, c’est que dans le même temps, des scientifiques internationaux ont soulevé des interrogations quant aux phases précédentes.

Redorer l'image soviétique

Ils trouvent que des résultats étaient étrangement similaires pour deux formules du vaccin différentes. Du coté du laboratoire, on se défend et on explique que les coïncidences existent et qu’ils ont présenté les vrais résultats. Les enjeux politiques sont majeures, déjà plusieurs hauts responsables ont annoncé se faire vacciner. Le nom de ce vaccin, Spoutnik V, rappelle le glorieux passé spatial soviétique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une seringue vide lors des essais cliniques d\'un vaccin contre le coronavirus en Russie, le 9 septembre 2020. 
Une seringue vide lors des essais cliniques d'un vaccin contre le coronavirus en Russie, le 9 septembre 2020.  (VLADIMIR PESNYA / AFP)