Que pensent les Français non-vaccinés des propos d'Emmanuel Macron ?

Publié
Que pensent les Français non-vaccinés des propos d'Emmanuel Macron ?
FRANCEINFO
Article rédigé par
J.Lonchampt, S.Soubane, M.Arribe, A.Malesson,C.Wormser, S.Guillemot, J.Delage, M.Beaudouin, M.Lerue - franceinfo
France Télévisions

Dans un entretien donné au Parisien mardi 4 janvier, Emmanuel Macron a dit vouloir "emmerder" les personnes non-vaccinées. Pourtant, tous ne sont pas anti-vaccin mais ont simplement des craintes que ni les politiques ni les médecins n'ont réussi à apaiser.

Une petite partie de la population française se retrouve, mercredi 5 janvier, au centre des attentions : les 5,1 millions de Français éligibles au vaccin contre le Covid-19, qui n'ont pas désiré recevoir d'injection. Dans la matinée, certains ont découvert avec surprise les propos virulents d'Emmanuel Macron à leur encontre. "Je me suis senti un peu agressé", confie un homme, tandis qu'une passante assure qu'elle ne "revotera pas Macron". "C'est un choc, parce qu'il discrimine une population, il stigmatise. Je ne comprends pas en fait, on est des citoyens qui respectent les lois de la République, mais malgré ça on est mis à l'écart", confie un agent de la SNCF de 29 ans, sceptique face au vaccin.

Des Français toujours dans le doute

Lancée il y a un an, la campagne de vaccination a massivement séduit les habitants des territoires du Nord et de l'Est de la France. Dans d'autres, elle a été moins forte. Juliette Deschateaux, 19 ans, souhaite encore attendre avant de se décider. "J'ai fait énormément de vaccins, je ne suis pas du tout antivax, je n'ai pas forcément peur du vaccin, mais j'estime que je n'en ai pas forcément besoin puisque le gouvernement le dit lui-même, le vaccin n'empêche pas la transmission", confie la jeune fille.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.