Mulhouse : l'hôpital déclenche son plan blanc, faute de personnel

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Mulhouse : l'hôpital déclenche son plan blanc, faute de personnel
FRANCE 2
Article rédigé par
C. Gascard, C. Arnold, R. Massini, C. Meyer, L. Pezzoli, E. Kleinhoffer, France 3 Alsace, P. Goldmann - France 2
France Télévisions

À Mulhouse (Haut-Rhin), face au refus de nombreux soignants de se faire vacciner, l'hôpital est en crise et manque de personnel. Reportage.

Le manque de personnel est criant à l'hôpital de Mulhouse (Haut-Rhin). Et pour cause, de nombreux soignants ont dû être suspendus, car ils ne se sont pas pliés à l'obligation vaccinale contre le coronavirus. Dans ces circonstances, l'hôpital de Mulhouse a annoncé être dans l'obligation de déclencher le plan blanc, apprend-on mercredi 22 septembre. Une situation critique que ne comprend pas toujours la population.

35 lits fermés

Depuis le 15 septembre, 169 personnes ont été suspendues dans l'établissement. Une situation critique difficilement tenable pour le Dr Marc Noizet, chef de service aux urgences, questionné par France Télévisions. À Mulhouse, des grèves se sont également répétées ces derniers. L'objectif ? Réclamer plus de moyens. Car ce n'est pas la première fois que cet hôpital déclenche le plan blanc. Il avait été activé une première fois en mars 2020, au plus fort de la première vague. Pour l'instant, 35 lits ont été fermés. Des discussions continuent pour tenter de convaincre les personnels vaccinés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.