Moselle : de nouvelles mesures pour lutter contre la propagation du variant sud-africain

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Moselle : de nouvelles mesures pour lutter contre la propagation du variant sud-africain
France 2
Article rédigé par
C.Arnold - France 2
France Télévisions

Samedi 13 février, la situation sanitaire est toujours très délicate en Moselle. Le département doit faire face à une circulation importante du variant sud-africain du Covid-19.

En Moselle, où le variant sud-africain du coronavirus circule activement, des mesures supplémentaires ont été prises, samedi 13 février. "Les nouvelles mesures se précisent. Il n'y a pas de reconfinement local ni de fermeture des écoles, mais le contrôle sanitaire a été renforcé. De nouveaux points de dépistage gratuit ont été proposés aux habitants", rapporte la journaliste de France Télévisions, Caroline Arnold, en duplex depuis Sarreguemines (Moselle), pour le journal de 20 Heures de France 2.

Soutien des marins-pompiers de Marseille

Dans le département, la vaccination va également s'accélérer. "De nouveaux centres ouvriront dans les prochains jours, des doses supplémentaires seront livrées au département. Dès lundi 15 février, la Moselle recevra le renfort des marins-pompiers de Marseille, qui viendront effectuer des prélèvements sur les eaux usées pour tenter de déceler le Covid-19 et ses variants et ainsi mieux suivre l'évolution de l'épidémie", conclut la journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.