Les risques de thrombose liée au vaccin d'AstraZeneca diminuent avec l'âge, selon l'Agence européenne des médicaments

Les risques de thrombose sont plus faibles pour les personnes âgées : 0,5 chez les 70-79 ans et 0,4 cas chez les plus de 80 ans.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le vaccin contre le Covid-19 du laboratoire AstraZeneca est administré à une femme à Francfort, en Allemagne, le 23 avril 2021. (SEBASTIAN GOLLNOW / DPA / AFP)

Les bénéfices du vaccin du laboratoire AstraZeneca contre le Covid-19 l'emportent sur les risques, tels que des apparitions de caillots sanguins, "chez les adultes de tous les groupes d'âge", a déclaré vendredi 23 avril l'Agence européenne des médicaments (EMA) après une nouvelle étude.

>> Suivez nos dernières informations sur la pandémie de Covid-19 dans notre direct

Ces derniers diminuent par ailleurs avec l'âge. Les rares cas de caillots sanguins se sont produits chez environ une personne sur 100 000 ayant reçu le vaccin AstraZeneca, selon l'EMA. Mais le risque est plus élevé chez les personnes entre 40 et 49 ans (2,1 cas sur 100 000), entre 20 et 29 ans (1,9 cas) et entre 30 et 39 ans (1,8 cas), selon les chiffres du régulateur. Les risques sont plus faibles pour les personnes plus âgées : 1,1 cas sur 100 000 dans la tranche d'âge 50-59 ans, un cas sur 100 000 chez les 60-69 ans, 0,5 chez les 70-79 ans et 0,4 cas chez les plus de 80 ans.

La Commission européenne avait demandé à l'EMA de mener ce travail suite aux inquiétudes de plusieurs pays européens qui ont choisi de limiter l'utilisation du vaccin développé par le laboratoire anglo-suédois AstraZeneca aux personnes âgées. Les conclusions de cette étude devraient être un "guide utile pour les Etats membres lors de l'ajustement de leurs stratégies de vaccination", a espéré le directeur exécutif adjoint de l'EMA, Noël Wathion, lors d'une conférence de presse.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.