Gard : un centre de vaccination contraint de fermer faute de doses

Des centres de vaccination sont contraints de fermer, faute de doses du vaccin anti-Covid. Les rendez-vous sont annulés.

FRANCE 2

Un couple a parcouru 40 kilomètres pour se faire vacciner, jeudi 21 janvier. Mais à son arrivée devant la porte du centre de vaccination d’Alès (Gard) on lui apprend qu’il a fait le déplacement pour rien. Le centre n’a plus de doses. “C’est la panique, c’est n’importe quoi”, tonne l’époux. “C’est rageant ! Moi, ça me décourage. Le gouvernement se moque vraiment de gens”, poursuit son épouse.

Des volontaires mobilisés sur leurs jours de repos

Quelque 120 personnes devaient se faire vacciner dans ce centre, ce jour-là. À l’intérieur du gymnase transformé en centre de vaccination, tout était prêt. Et une centaine de soignants volontaires avaient accepté de se mobiliser sur leurs jours de repos. Ils se retrouvent au chômage technique. Le planning avait été préparé sur six semaines, pour rien.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Des flacons vides du vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19 jetés le 8 janvier 2021 dans un hôpital de Mulhouse.
Des flacons vides du vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19 jetés le 8 janvier 2021 dans un hôpital de Mulhouse. (SEBASTIEN BOZON / AFP)