Crise aux Antilles : après la Guadeloupe, Sébastien Lecornu s'est rendu en Martinique

Publié
Crise aux Antilles: après la Guadeloupe, Sébastien Lecornu s'est rendu en Martinique
Franceinfo
Article rédigé par
H.Huet, D.Fuchs - franceinfo
France Télévisions

Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, devait rencontrer, mardi 30 novembre une délégation de vingt syndicalistes et élus locaux à Fort-de-France (Martinique).

Les routes de la Martinique sont toujours bloquées. Des piquets de grève filtrent les sorties. Dans les manifestations nées du refus de l'ordre vaccinal, beaucoup de mots d'ordre notamment sur l'augmentation du coût de la vie. La vie est plus chère de 38%, en moyenne, que dans l'Hexagone. Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, assis à la table des négociations essaye d'obtenir un accord pour sortir de la crise. 

Régler le problème de la santé

"Ce dialogue et la méthode retenue donnent déjà un sens de direction vers la sortie de la crise. La première question à régler concerne la santé", explique Sébastien Lecornu lors d'une conférence de presse. Il y a un principe de réalité pour les syndicalistes qui ne veulent pas mettre de côté le personnel de santé non-vacciné. "Il sera difficilement de reclasser 3 000 personnes", rapporte Bertrand Cambusy, représentant de l'intersyndicale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.