Covid-19 : Nice a obtenu une "forme de tolérance" pour vacciner les plus de 50 ans sans comorbidité avec l'AstraZeneca

La dérogation de l'ARS doit permettre "d'écouler les doses AtraZeneca" en stock, selon le maire de Nice, Christian Estrosi.

Article rédigé par
Avec France Bleu Azur - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le parc des expositions de Nice, là où se déroule une opération de vaccination, le 6 mars 2021. (VALERY HACHE / AFP)

Au centre de vaccination temporaire du parc des expositions de Nice, les personnes âgées de 50 à 74 ans, ne présentant pas de pathologie particulière et ayant pris un rendez-vous, peuvent se faire vacciner contre le Covid-19 avec les doses AstraZeneca, a constaté samedi 6 mars France Bleu Azur. Aucune attestation médicale n'était exigée à l'entrée du centre.

>> Covid-19 : suivez la situation en direct

Selon les informations recueillies auprès du maire, Christian Estrosi, la ville de Nice a obtenu une forme de "tolérance" de la part de l'Agence régionale de santé (ARS), une dérogation qui doit permettre "d'écouler les doses AtraZeneca" en stock. Il précise toutefois que les personnes de plus de 75 ans restent prioritaires, de même que les personnes ayant plus de 50 ans et présentant une comorbidité.

Il s'agit bien d'une "forme de tolérance", puisque selon les dernières annonces du Premier ministre, Jean Castex, les personnes de 50 à 74 ans qui n'ont "pas de pathologie particulière" ne pourront se faire vacciner qu'à "compter de mi-avril", soit déjà un mois plus tôt qu'initialement prévu. Nice, comme l'ensemble du territoire, participe au renforcement de la campagne de vaccination ce week-end. Sur l'ensemble des centres de la métropole niçoise, ce week-end, 12 000 personnes doivent recevoir une dose de vaccin, dont 4 000 au parc des expositions de Nice, l'unique centre éphémère de la ville où il est possible de recevoir une dose de vaccin AstraZeneca.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.