Covid-19 : au moins 220 000 personnes vaccinées ce samedi en France, selon Olivier Véran

Des opérations de vaccination de masse ont été lancées dans plusieurs régions où le virus circule le plus activement.

Une salle de sport convertie en centre de vaccination contre le Covid-19 à Metz, le 6 mars 2021.
Une salle de sport convertie en centre de vaccination contre le Covid-19 à Metz, le 6 mars 2021. (NICOLAS BILLIAUX / HANS LUCAS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

La campagne de vaccination contre le Covid-19 a connu un coup d'accélérateur samedi 6 mars en France. Le ministre de la Santé a indiqué dans un tweet qu'au moins 220 000 personnes avaient été vaccinées au cours de la journée. Soit deux fois plus que le samedi précédent, selon Olivier Véran.

Des opérations de vaccination de masse dans plusieurs régions. Face à la propagation du virus et de variants, des opérations de vaccination de masse ont été lancées dans plusieurs régions où le virus circule le plus activement. En Ile-de-France, plus de 100 centres ont été ouverts ce week-end pour écouler plus de 50 000 doses. Le Pas-de-Calais a aussi ouvert de nouveaux sites, avec plus de 10 000 doses à administrer. Quatre hôpitaux militaires ont également été réquisitionnés : à Metz, Toulon, Saint-Mandé (Val-de-Marne) et Villenave-d'Ornon (Gironde). Sont d'abord ciblés les plus de 75 ans, plus susceptibles de développer des formes graves de la maladie.

Les quais de Seine de nouveau évacués à Paris. La préfecture de police a procédé à l'évacuation des quais de Seine à Paris, samedi 6 mars, vers 16 heures. Comme le week-end précédent, les policiers sont intervenus pour mettre fin au regroupement de Parisiens qui prenaient le soleil sur les berges du fleuve. La police fait valoir que les mesures sanitaires imposées à la population n'y étaient pas respectées.

Les soignants appelés à se faire vacciner. La vaccination des soignants est "une exigence éthique", estime l'Ordre des médecins, qui fait appel à leur "devoir d'exemplarité". "La protection des patients est un devoir professionnel fondamental des médecins comme de tous les soignants", souligne l'Ordre dans un communiqué, alors que le gouvernement juge cette vaccination encore trop insuffisante.

Le Pas-de-Calais confiné le week-end. Après Nice et Dunkerque, un nouveau territoire est concerné par le confinement le samedi et le dimanche : le département du Pas-de-Calais, mis sous cloche pour quatre week-ends consécutifs. "Aujourd'hui, on a l'impression d'être punis, d'être seuls", a réagi sur franceinfo Matthieu Demoncheaux, maire d'Hesdin (Pas-de-Calais) et président de la communauté de communes des 7 Vallées.

De nouveaux centres commerciaux fermés. En France, 23 départements sont sous "surveillance renforcée". Les centres commerciaux non alimentaires de plus de 10 000 m2 (et non plus 20 000) y sont désormais fermés.

Une situation "toujours préoccupante" en France. Santé publique France a détecté 149 307 cas durant la dernière semaine de février (+7% par rapport à la semaine précédente). Près de 3 700 malades du Covid-19 sont en réanimation : un niveau encore éloigné des pics de la première (7 000) et de la deuxième vagues (4 900), mais le taux d'occupation dépasse les 100% des capacités initiales dans les Hauts-de-France et en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

L'Italie serre la vis dans trois régions. Le ministre italien de la Santé a annoncé de nouvelles restrictions dans trois régions. Le Frioul-Vénétie Julienne et la Vénétie, classées jusqu'alors en jaune (risque modéré), passent en orange (risque moyen), tandis que la Campanie, la région de Naples, passe en rouge (risque élevé) à partir de lundi.

En Israël, un concert pour spectateurs vaccinés. Plusieurs centaines de personnes portant des masques ont assisté vendredi à un concert en plein air organisé par la mairie de Tel-Aviv, premier d'une série de performances musicales organisées pour les personnes vaccinées contre le coronavirus.

La Californie prévoit la réouverture de Disneyland. Les critères sanitaires vont être assouplis en Californie, où Disneyland et d'autres parcs de loisirs, ainsi que les stades à ciel ouvert pourront commencer à rouvrir à compter du 1er avril sous certaines conditions.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h05 : On ferme ! Non sans avoir jeté un dernier coup d'œil à l'actualité de la soirée.

Plus de 220 000 personnes ont été vaccinées ce samedi, indique Olivier Véran. La conséquence en chiffres du coup de boost vaccinal demandé par le gouvernement.

C'est le premier week-end confiné dans le Pas-de-Calais et certains habitants ne le vivent pas très bien. Une mesure qui touche déjà les habitants de Nice et du littoral des Alpes-Maritimes ou de l'agglomération de Dunkerque. En déplacement en Creuse, Jean Castex a rappelé que les prochaines semaines seront "très sensibles".

Le Sénégal est en proie à de violentes émeutes, les pires depuis des années, et les partis d'oppositions appellent à trois nouveaux jours de manifestation à partir de lundi. On vous explique dans cet article les ressorts de cette crise, dont l'étincelle a été l'arrestation d'un opposant.

Deux clubs de L1 au tapis en 16e de finale de la Coupe de France. Le RC Lens s'est fait surprendre par le Red Star, pensionnaire de 3e division (2-3) et Lorient a chuté face au Puy-en-Velay, qui évolue au 4e échelon (0-1). Le PSG, lui, n'a pas tremblé face à Brest (3-0).

Rendez-vous demain dès neuf heures pour la suite de ce live.

22h40 : La Slovaquie, pays de l'UE de 5,4 millions d'habitants, a enregistré en moyenne 24,09 décès pour 100 000 habitants sur les 14 derniers jours, le taux le plus élevé au monde, suivie de la République tchèque voisine, avec un taux de 22,52 décès pour 100 000 habitants.

22h40 : C'est la Slovaquie qui détient le triste record du taux de mortalité le plus élevé au monde à cause du Covid-19. Des patients slovaques ont d'ailleurs été transférés aujourd'hui en Pologne et vers l'Allemagne.

22h28 : Un tiers des Français bricolent plus depuis l'épidémie ; les rayons des magasins spécialisés voient affluer les nouveaux bricoleurs. France 2 quantifie le phénomène dans ce reportage.



(FRANCE 2)

22h26 : Bonjour, Je vous suis tous les jours et donc je prends connaissance des différents chiffres concernant l'évolution du Covid-19. Mais une avalanche de chiffres, cela reste relativement abstrait. Aujourd'hui, j'ai enterré un ami, 50 ans, père de deux enfants, décédé des suites du Covid. Et là, tout de suite, les chiffres prennent une autre dimension : Parmi les 300 morts journaliers, il y a mon ami. Je tenais à vous faire part de mon ressenti. Merci pour votre travail.

22h23 : Ma mère était atteinte d'une tumeur cérébrale très grave lorsque l'on a annoncé le premier confinement. Elle était hospitalisée en ssr ( suite de soin et réadaptation). Je n'ai malheureusement pas pu la voir les 15 derniers jours de sa vie. Ensuite, ma grand-mère était hospitalisée en ehpad. Depuis le premier confinement je n'ai pu la voir que 2 fois...c'était très dur. Nous étions à chaque fois séparée par une vitre. Malheureusement elle a été touchée par le covid et, elle aussi est décédée sans pouvoir voir ses proches lors des derniers jours de sa vie. J'ai vécu une année terrible loin des personnes que j'aimais. Aujourd'hui j'aimerais pouvoir témoigner de ce manque d'empathie et de compréhension face à ce genre de situation. Merci france info !

22h23 : Témoignage de @Yougi94 sur la difficulté de perdre ses proches sans pouvoir leur dire un dernier au revoir.

22h14 : Le tableau du jour de Santé Publique France est (enfin) tombé.

22h13 : @AlexCork L'académie de médecine souligne sur son site que les études "confortent l’hypothèse d’une influence saisonnière du climat sur l’épidémiologie de la Covid-19 dans les pays tempérés".

En fait, pour bien comprendre, il vaut mieux prendre le problème à l'envers : le virus (comme d'autres virus respiratoires avant lui, comme la grippe) aime particulièrement le froid. A ces périodes-là, on aère moins, on est moins souvent dehors. Et en été, quand le soleil brille, les rayons UV détruisent sa pellicule protectrice.

22h09 : Je tente ma chance pour une question peut être bête...En quoi le fait que les températures montent «freine » la COVID 19 ?Merci pour le live

21h48 : @Corinne Vous allez sur le site Info Coronavirus, dans la barre du haut vous cliquez sur "Indicateurs", et dans le menu déroulant "taux d'incidence". Vous avez accès au niveau départemental, avec plusieurs données supplémentaires comme le taux de positivité par département.

21h45 : Bonsoir Pierre, savez-vous où se procurer les taux d'incidence et le nombre de personnes contaminées sur 100.000 département par département ? Merci.

22h00 : Bonsoir Pierre. Une des explications possibles à ce phénomène est que la vaccination des personnes très âgées (>80 ans) commence à porter ses fruits. En effet, les personnes de plus de 80 ans, souvent moins éligibles à la réanimation du fait de leur état de santé basal parfois précaires, sont plus souvent dans la case "hospitalisation " que "réanimation ". Ors elles sont maintenant plus vaccinées (et dons protégées) que les 60-75 ans, qui représentent la catégorie d'âge la plus présente en réa et qui n'est pas encore éligible à la vaccination dans sa grande majorité !

21h45 : Une proposition d'explication à la baisse du nombre d'hospitalisations combinée à une légère hausse en réanimation, avancée par @Nessa.

21h40 : France 3 vous présente un exemple concret du plan de relance impulsé par le gouvernement, avec cette société de puzzles implantée en Lorraine. “Ce plan de relance va nous permettre de réaliser un investissement de 2 millions et demi d’euros et grâce à l’aide de l’État de 650 000 €, tous les puzzles qui sont ici, qui sont fabriqués en Pologne, en Turquie et en Slovaquie, et bien demain, ils seront fabriqués en Moselle, explique son fondateur.




(FRANCE 3)

21h34 : Vous les aimez toujours. 83% des Français gardent une image positive du XV de France malgré le récent "scandale des gaufres" autour de l'étanchéité de la bulle sanitaire, après la découverte de 16 cas de Covid-19 parmi les joueurs et l'encadrement, selon un sondage Odoxa réalisé pour RTL et le site de paris Winamax.

Quelque 64% des Français et 71% des amateurs de rugby estiment toutefois que l'encadrement est responsable des contaminations.

21h30 : @Gaulois-GE Parce qu'on en a eu très peu de doses en France : 190 000 personnes ont été vaccinées avec ce vaccin. Avouez que sur 3,5 millions de personnes qui ont reçu au moins une injection, ça ne pèse pas lourd.

Sa répartition géographique est aussi différente : "En raison du faible nombre de doses Moderna reçues en janvier 2021 (120 000), ces vaccins ont été livrés en priorité en janvier à des établissements de santé situés dans des régions à forte circulation épidémique", écrit le site du ministère sur la stratégie vaccinale.

21h28 : Aussi, pourquoi ne parle-t-on presque jamais du Moderna ?

21h25 : @Hélène NY Vous avez dû vous laisser avoir par son changement de nom quand il traverse l'Atlantique :-) Sur le Vieux-Continent, le vaccin s'appelle Janssen, et il devrait obtenir le feu vert de l'UE ce mois-ci. On vous dit plus dans cet article de notre expert ès vaccins, Fabien Magnenou.

21h24 : Aux US, le vaccin Johnson et Johnson, en 1 seule injection et plus facile à conserver est distribué depuis cette semaine. Pourquoi n’en parle-t-on pas en France, en Europe?

21h23 : Il y a un cadre fixé par le gouvernement, mais les directeurs d'établissement ont une grande latitude pour fixer un cadre aux visites ou aux activités. Comme vous pouvez le voir sur le document en lien, le protocole est bourré de tournures comme "le directeur peut..." pour assouplir les conditions des visites, mais rien ne l'oblige à le faire.

21h19 : Bonsoir cher Pierre, petite question 🧐🧐A la lecture de votre fil info, je lis qu’il existe vraiment des différences entre les ehpad pour les visites et certains témoignages sont bouleversants 😔😔N’existe il pas un cadre juridique que ce soit pour l’interdiction des visites mais aussi pour l’autorisation de celles-ci maintenant pour les personnes sont vaccinées ?Je précise que je ne suis pas concernée directement mais très touchée par la situation 🤗🤗Bonne soirée 🌇

21h17 : Si vous ne le connaissez pas, sachez que le site Info Coronavirus propose aussi une carte des hospitalisations, qui permet de visualiser les zones en tension.

21h17 : Le taux de positivité reste stable à 7,3% (rappelons qu'il est calculé à J-2).

21h15 : La pression hospitalière s'allège un peu : on dénombre 140 patients de moins dans le système français, avec toujours 24 625 personnes hospitalisées. En réanimation, légère hausse, avec un solde positif de neuf patients supplémentaires, ce qui porte le total à 3 689.

21h14 : Voilà les chiffres que j'ai : on compte 23 306 nouveaux cas de contamination, 170 décès en milieu hospitalier lors des dernières 24 heures. Ce sont des chiffres comparables à ce qu'on enregistrait la semaine dernière.

21h11 : Les chiffres viennent d'arriver (sur le site du gouvernement Info Coronavirus, mais le tableau de Santé Publique France n'est lui pas remis à jour).

21h09 : Bonsoir. Avez-vous les chiffres du samedi / sur une semaine ?Merci !

21h09 : @Antoine J'ai un doute avec cette explication : on nous a expliqué que le variant anglais était surtout plus contagieux, donc qu'il allait saturer les hôpitaux. Or, ce n'est pas ce qui se produit, alors qu'il est majoritaire sur une grande partie du pays.

21h06 : Les variants (anglais, sud africains, brésiliens) sont majoritaires. Comme ils induisent une plus grande proportion de cas graves que les variants précédents, le nombre de personnes en réa augmente alors que le nombre global des hospitalisations diminue.

21h05 : @Kimi C'est difficile de répondre par une formule simple. D'abord parce que la situation en réa a changé depuis le début de la campagne de vaccination (une baisse de 7 ans de l'âge moyen des patients en réa, indiquait Olivier Véran il y a dix jours) et que la situation épidémique a aussi changé (le variant anglais est plus contagieux).

On voit quand même sur le temps long que la courbe des entrées en réa épouse celle des hospitalisations depuis septembre. On est sur un plateau montant pour les premières, descendant pour les secondes. C'est peut-être encore un peu tôt pour y déceler une tendance de fond.

20h59 : Bonsoir Pierre, je vous pose une énigme qui me questionne: depuis la semaine dernière, le nombre d'hospitalisations est à la baisse, mais le nombre de réa augmente, autant au niveau national que dans mon département, le 64, par ailleurs le seul de France en vert en ce qui concerne le taux d'incidence. Je pensais que les 2 taux étaient liés: plus d'hospitalisations = plus de réa et inversement. Avez-vous une idée de la cause de cette bizarrerie? Ou bien il y a quelque chose qui m'échappe? Merci de votre travail, c'est toujours un plaisir de vous retrouver sur ce live.

20h51 : Ce week-end, quatre hôpitaux militaires sont ouverts en France pour aider dans la campagne de vaccination, comme celui de Saint-Mandé (Val-de-Marne) où s'est rendu France 2. Reportage.

(FRANCE 2)

20h46 : Bonsoir, ça dépends beaucoup des EHPAD. Pour les visites à notre grand mère on a pas de vitre... 30 min aussi mais on peut l'approcher même si bien sûr on reste à distance. Et on a pu même venir avec nos enfants ( masqués).

20h46 : Etant dans la même situation que vous je compatis. Je vois mon père une fois par semaine, 30 minutes, dans le hall d'entrée . Sans vitre mais à 1.50m à une table. Maintenant qu'il est vacciné mes frères et sœurs et moi pensions que le protocole des visites allait s'alléger mais rien ne bouge. Le printemps arrive et nous ne pouvons même pas l'emmener dehors, même juste devant l'entrée .Ne vous en veuillez pas, s'il est en EHPAD, c'est qu'un certain nombre de raisons ont justifié ce placement. Mais je sais combien c'est douloureux.

20h46 : Vous êtes nombreux à me décrire comment se passent vos visites dans les Ehpad voir vos proches.

20h27 : Je viens de rendre visite aujourd'hui à mon papa en ehpad, 90 ans, discussion derrière une vitre limité à 30min...il est vacciné et moi aussi (pompier). Quelle vie leur donne t on pour leur dernières années.... Je suis à chaque fois chamboulé et je m'en veux qu'il se soit retrouvé en ehpad....

20h26 : Dans les commentaires, @Matiouze raconte comment se passe une visite en Ehpad, même entre personnes vaccinées.

20h19 : @Ipourtou Vous vous souvenez peut-être de la polémique sur le passeport vaccinal qui avait semé la zizanie dans la majorité fin décembre, obligeant Olivier Véran à déminer dans un 20 heures ? Ce n'était qu'une mesure d'un plan proposé par les députés pour gérer les prochaines pandémies, qui a depuis été repoussé aux calendes grecques.

20h16 : Bonjour FI. Bonsoir Pierre. Je tente à nouveau 😊. Avez vous connaissance de déclarations portant sur le moyen/long terme pour faire face à de nouvelles pandémies (Covid ou autre à venir), comme par exemple un plan hospitalier (renforcement des structures et des équipes, ...) ou tout autre stratégie. Merci de vos lumières.

20h12 : "Dans les Ehpad, on est dans une situation qui est une situation carcérale. (...) Ça fait un an qu'ils sont en mode bunker."

Interrogé par franceinfo, Thomas Lauvin appelle à rétablir un fonctionnement un peu plus normal des établissements accueillant les personnes âgées. "Ces gens, rappelons-le, n'ont pas forcément une espérance de vie très longue à partir de leur entrée en EHPAD. Nous prenons toutes ces mesures pour les sauver, mais quelle vie veut-on vraiment leur proposer ?" Son interview est à lire ici.



(MARTIN BUREAU / AFP)

20h09 : Ah, quand ce ne sont pas les consignes dans l'oreillette le fantasme de l'agenda caché... Et bien figurez-vous que j'ai comparé aux chiffres britanniques (qui ont fait 400 000 vaccinations samedi dernier, dans leur moyenne) puis donné les chiffres européens (dont les Britanniques avec leur faible nombre de secondes doses) et de quelques pays dans le monde pour montrer que la France n'était pas spécialement en retard, malgré le fait que la machine à vacciner ne tournait que cinq jours sur sept jusqu'à aujourd'hui. Ne jugez pas tout le live sur un message...

20h09 : Pierre, pourquoi alors que la France vient de battre probablement son "record" de vaccination pour un samedi (deux fois plus que la semaine passée) vous vous permettez de faire la comparaison avec les britaniques pour dévaloriser cette information. Vous deviriez savoir que les britanniques ont ouverts la vaccination avant l'Europe et qu'ils ont injecté assez peu de secondes doses. La France est dans la moyenne des autres pays Européens, les chiffres le montre. Par ailleurs d'autres pays comme le japon ont jusqu'a présent très peu vaccinés. Pourquoi être toujours négatif ? C'est votre tempérament, ou des consignes de la rédaction ? ;-)

20h01 : Il est 20 heures ! L'heure du dîner, mais aussi du point sur l'actualité.

Plus de 220 000 personnes ont été vaccinées ce samedi, indique Olivier Véran. La conséquence en chiffres du coup de boost vaccinal demandé par le gouvernement.

C'est le premier week-end confiné dans le Pas-de-Calais. Une mesure qui touche déjà les habitants de Nice et du littoral des Alpes-Maritimes ou de l'agglomération de Dunkerque. En déplacement en Creuse, Jean Castex a rappelé que les prochaines semaines seront "très sensibles".

Le cyclone tropical intense Niran a touché la Nouvelle-Calédonie où il engendré des rafales allant jusqu'à 220 km/h et, selon un bilan encore provisoire, a fait un blessé – un enfant – et de nombreux dégâts matériels, selon les services de secours.

Deux clubs de L1 au tapis en 16e de finale de la Coupe de France. Le RC Lens s'est fait surprendre par le Red Star, pensionnaire de 3e division (2-3) et Lorient a chuté face au Puy-en-Velay, qui évolue au 4e échelon (0-1).

19h54 : @Wallisien Tout à fait, le premier cas de Covid-19 hors sas sanitaire a été détecté dans l'archipel, jusque là préservé. Et effectivement, le port du masque devient obligatoire dans tout l'espace public. Nos camarades de Nouvelle Calédonie La 1ère vous en diront plus.

19h53 : Bonjour, est il vrai qu'il y a un premier cas de COVID à Wallis ??! Le masque va devenir obligatoire ? Je ne trouve aucune information merci

19h20 : Bonjour Pierre. Puisque vous compariez avec l'Allemagne tout à l'heure, sachez qu'ici, alors que la situation est bien meilleure qu'en France (forcément, tout est fermé depuis la mi-décembre), ça râle aussi concernant les lenteurs de la vaccination et les différentes stratégies de déconfinement. Le gouvernement et les Länder ont discuté pendant 9 heures (!) mercredi dernier pour accoucher d'un plan hyper complexe selon le taux d'incidence (entre 35, 50 et 100). Je vous en épargnerai les détails. Ici, en Rhénanie du Nord Westphalie, ça déconfine à partir de lundi de manière inédite. Outre le fait qu'on va enfin pouvoir se réunir à 2 foyers, 5 personnes maximum (2 foyers, 2 personnes actuellement), les magasins vont rouvrir uniquement sur rdv! Il va falloir prendre rdv pour aller acheter un pull, des chaussettes, etc. Créneau de 30 mn à réserver. Dingue! Je pourrais pas vous écrire samedi prochain, j'aurai rdv shopping! 😂

19h18 : @Roland 25 Le temps va me manquer pour détailler tous les pays du monde, mais je vous invite à consulter le site Our World in Data qui propose des tableaux interactifs pour comparer l'avancée des campagnes de vaccination.

Je vais prendre quelques exemples :
- aux Etats-Unis, 16,7% de la population ont reçu la première dose, 8,6% a reçu les deux
- en Israël, 54% a reçu la première dose, 40,4% a reçu les deux
- en Russie, 3,4% a reçu la première dose, 1,7% a reçu les deux
- au Brésil, 3,8% a reçu la première dose, 1,2% a reçu les deux

19h18 : Bonsoir Pierre Très bon courage. Merci pour les pourcentages comparatifs sur les vaccinations (1ère et 2ème doses).Pouvez-SVP étendre cette présentation aux autres états européens (UE et non UE) ? Merci par avance. Bonne soirée..

19h11 : @Yann C'est effectivement contre-intuitif, mais assez simple à comprendre : s'il y avait 100 lits de réanimation dans le département, et qu'on en a ouvert quelques-uns en plus face à la hausse du nombre de patients, disons 110, on arrive à un taux d'occupation de 110%. Les ARS utilisent cet indicateur en ne remettant pas à jour le nombre de lits disponibles pour mesurer sur le temps long l'évolution du taux d'occupation.