Covid-19 : les pharmacies à nouveau prises d'assaut pour les vaccinations

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : les pharmacies à nouveau prises d'assaut pour les vaccinations
FRANCE 2
Article rédigé par
L. Legendre-Trousset, D. Mascret, F. Prabonnaud, T. Paga, J-M. Lequertier, F.Hénaut, M. Beaudouin, J-C. Lambard - France 2
France Télévisions

L'épidémie de Covid-19 continue de progresser, jeudi 30 juin, avec 133 346 nouveaux cas recensés en 24 heures. Dans les pharmacies, il est parfois difficile d'obtenir un rendez-vous rapidement pour se faire vacciner.

Un couple est ravi d'avoir déniché un rendez-vous pour se faire vacciner contre le Covid-19. La flambée des contaminations les a inquiétés. Depuis quelques jours, l'officine ne désemplit pas. "On a nos plannings plein jusqu'à vendredi prochain, alors que d'habitude on fait 10, 12 vaccins par jour. Là on est à plus de 50", confie Géraldine Bénabides, pharmacienne. Les prises de rendez-vous se sont également envolées sur les sites de réservation en ligne au cours des derniers jours, passant de 7 103 au 16 avril, à 26 379 le 29 juin.

Les petites communes en difficulté

Difficile, dans certaines petites villes, d'obtenir un rendez-vous rapidement pour une vaccination en pharmacie. Dans certaines communes du Sud-ouest, il faut patienter parfois jusqu'au mois d'août pour trouver une place. À Nantes (Loire-Atlantique), une officine ne peut proposer de créneau avant le 20 juillet. Les doses ne manqueront pas, à l'inverse des bras pour piquer, notamment car les centres de vaccination n'existent plus. "On se reprend vraiment en pleine tête la vague qui arrive", explique Mélanie Bonal, pharmacienne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.